bandeau art philo

Joseph Hug sj

L'événement Jésus-Christ donna naissance à une littérature foisonnante. Nous connaissons les quatre Evangiles, les lettres de Paul, de Pierre et de Jacques, de Jude et de Jean, les Actes des Apôtres, l'Apocalypse de Jean. Mais nous ignorons le plus souvent que les premiers siècles de notre ère produisirent bien d'autres écrits, évangiles de toutes sortes, visions et révélations, actes d'apôtres, correspondances variées...
Un lecteur de choisir nous écrivait l'été passé pour dire sa peine à harmoniser la lecture de l'Ancien Testament avec l'éducation catholique qu'il avait reçue. «La lecture de l'A. T. m'a laissé un goût amer ; quelques beaux textes, pour la plupart tardifs, ne suffisent pas à effacer la pénible impression que procurent les cinq livres du Pentateuque et le livre de Josué. L'alternance d'épisodes
Instruits par la longue histoire conflictuelle, violente et tragique des rapports entre juifs et chrétiens, Catherine Chalier, philosophe juive française, et Marc Faessler, pasteur et théologien genevois, nous livrent un important ouvrage de réflexion sous le beau titre «Judaïsme et christianisme. L'écoute en partage.» Leur intention est de parler à l'autre et de l'écouter, en échappant à l'apologie et en dépassant l'information qu'ils ne dédaignent pas pour autant. Il ne s'agit pas non plus de se laisser ébranler dans tout ce que l'on pense par désir d'écouter autrui, au point d'adopter sa vérité à lui ou de se résigner à un relativisme des opinions, une forme de paresse intellectuelle assez répandue. La construction de l'ouvrage témoigne de cette tâche presque démesurée.
Page 9 sur 10