banner religion 2016
lundi, 06 février 2017 11:38

Alep sans les bombes

Écrit par

JRS Alep janvier2017 Hallak 7En janvier, le froid est mordant en Syrie. Les bombardements ont cessé, ce qui permet à la population de dormir plus sereinement, mais il manque encore tant de biens de première nécessité: mazout, électricité... Dans son journal, le Père Sami Hallak sj, du JRS d'Alep, parle de son nouveau programme d'aide aux chrétiens résidents dans leur recherche d'un emploi en ville, un programme qui comprend également une aide psychologique et un accompagnement spirituel. Et de la distribution de sacs à 500 familles contenant notamment des sous-vêtements chauds.

Journal du Père Hallak sj des 13 janvier et 1er février 2017

13 janvier 2017

Le Père Ziad sj a reçu la visite du Père Halamba sj, responsable de l’Aide à l’Église en détresse. Le programme de réunions était chargé. Harassé par le travail et le froid, à la fin de cette visite, Ziad était au bout de ses forces.

Nous avons lancé aujourd’hui les inscriptions à notre programme Jesuits Development Impact and Support Center (JDISC). Il s’agit notamment d’une aide à la rédaction de CV pour les travailleurs chrétiens résident à Alep, de sorte qu’ils puissent trouver plus facilement un emploi. Un moyen de les encourager à rester dans le pays. Le programme comporte également une formation professionnelle, un soutien psychologique, intellectuelle, et un accompagnement spirituel. Est prévu un accompagnateur pour six étudiants. Mon rôle est de former spirituellement les formateurs, et d'accompagner les accompagnateurs.

21 janvier 2017

Voici un mois passé dans le calme. Au niveau de la sécurité, nous ne sommes plus sous les frappes d’obus. Nous passons ainsi des nuits calmes, sans bruit de bombardement. Mais la situation économique reste précaire à cause de l’absence de sources d’énergies: gaz butane, mazout, électricité. Le froid est mordant. La population grince des dents.

Le Nonce apostolique est venu jeudi dernier nous rendre visiter à Alep avec Mgr Dortozo, président du Cuore Uno. J’ai averti l’évêque latin qu’il ne fallait pas laisser les chaînes de télévision couvrir l’événement. Elles politiseraient une visite qui n’est que purement pastorale et humanitaire. L’évêque a suivi mon conseil.

JRS Alep janvier2017 HallakJRS Alep janvier2017 Hallak 2

Aujourd’hui, nous sommes allés à Jibrine, le lieu de passage des déplacés d’Alep Est. Nous avons distribué à 500 familles des sacs de détergents, des sous-vêtements pour l’hiver, des pots-à-gaz, des pardessus. Le Nonce apostolique, accompagné par les évêques latin et chaldéen, est venu nous voir.

JRS Alep janvier2017 Hallak 4JRS Alep janvier2017 Hallak 5

Le soir, une cérémonie commémorative pour Mgr Hilarion Capucci -évêque grec catholique qui avait été chassé d’Israël pour ses positions en faveur des Palestiniens- a été célébrée. Il est décédé à Rome le 1er janvier 2017. J’étais surpris que la cérémonie ait eu lieu à l’intérieur de l’église (Saint-Georges), que la chorale y ait chanté l’hymne national, que des combattants de la légion al-Kouds soient entrés dans l’église avec leurs armes pour honorer le défunt. Bref, je suis surpris qu’aucune séparation entre le politique et le religieux n’ait été faite.

24 janvier 2017

Le nombre d’inscriptions au JDISC a dépassé les 300, ce qui démontre que le besoin est bien réel. Je suis heureux que l'analyse de la situation, que j'ai menée avec mon équipe, se soit avérée juste. Le programme avait l’intention de former une centaine de personnes... La première promotion débute le 30 janvier, une deuxième suivra dans un mois et demi: «Inchallah». La durée du parcours est de 6 mois, divisés en 3 étapes: compétences de base, spécialisation, expérience pratique. Le cachet ignacien est dominant sur plusieurs aspects.

Une chose a attiré notre attention: le pourcentage élevé de jeunes filles qui est de 75%. C’est une situation générale en Syrie. Les garçons fuient le service militaire, cherchent à bâtir leur avenir ailleurs, ou bien sont tués par la guerre... Notre première promotion sera composée de 30 filles et 6 garçons.

1er février 2017

Retour à Alep. Nous avons eu une réunion à Touffaha le 27 janvier. Tous les compagnons de la Syrie et presque tous les jésuites syriens y étaient présents. On a échangé sur nos activités. Ensuite, le 29, les Pères Dany Younès (provincial), Michael Zammit (directeur régional du JRS), Fouad Nakhlé (directeur national du JRS), le scolastique Georges Sarwat et moi avons pris le chemin d’Alep. Malheureusement, les taxis n’ont pas pu arriver avant 13h, ce qui a rendu le voyage dangereux. Il est déconseillé de prendre la route d’Alep le soir. Nous sommes donc allés à Homs, et le lendemain, nous avons pris le chemin d’Alep.

La visite était courte, mais elle a permis aux visiteurs d’avoir une idée sur ce qui se passe. Je ne sais pas ce que les visiteurs de marque pensent des deux projets jésuites: Study Zone et JDISC. Je me force à croire que les remarques émises sur ces projets et sur ceux du JRS ne signifient pas qu’ils n’en étaient pas contents. Il y a des lacunes, certes, mais je suis seul dans la ville. Je ne peux pas être sourd devant les nouveaux appels. En même temps, je n’ai pas un compagnon qui expérimente la situation sur place et m’aide à discerner un projet sans lacune. Bref, je ne regrette pas le lancement de ces projets. Ils m’ont donné un sentiment de vie. La reconnaissance de la Compagnie de ce que je fais m’encourage.

Ceci dit, je suis seul à nouveau. Ziad est absent pour quelques mois. Soir après soir, j’ai pour seuls compagnons Jésus Christ et les saints de la Compagnie. Nous parlons ensemble sur la journée écoulée, puis je dors et eux passent une nuit blanche en veillant sur moi.

 

Lu 102 fois

jesuitesChoisir est une revue culturelle d’information et de réflexion, éditée par les jésuites de Suisse romande depuis 1959 - www.jesuites.ch

jesuitesinternational
Jésuites international est l'organisation caritative des jésuites de Suisse. Elle soutient des projets sociaux et pastoraux dans plus de 50 pays du monde.
Tous les trois mois, certains de ces projets sont présentés dans un supplément de la revue choisir.

Découvrez-les ici.