banner religion 2016

L'Eglise catholique d'Allemagne vit actuellement une des phases les plus difficiles de l'après-Concile. La solidarité à l'intérieur de la Conférence épiscopale s'est détériorée, les relations entre le Vatican et les évêques allemands sont sérieusement perturbées et le laïcat est divisé. La cause en est un conflit, qui dure depuis des années, au sujet du droit à l'avortement.

dimanche, 06 février 2000 01:00

Orient - Occident : une profonde frontière culturelle

Écrit par
Dans l'article qui suit, Robert Hotz, expert des Eglises orientales, analyse les points litigieux de la rencontre oecuménique entre les Eglises orthodoxes et les Eglises occidentales. Plus profondes que les dissensions dogmatiques, il y a les frontières culturelles qu'un oecuménisme intelligent ne peut ignorer s'il veut réussir à surmonter ces différences.
jeudi, 06 janvier 2000 01:00

J'ai rêvé d'une autre papauté

Écrit par
Peut-on imaginer le pape et la papauté... autrement ? On peut toujours essayer. Dans son encyclique sur l'oecuménisme, «Ut unum sint», du 25 mai 1995, Jean Paul II dit en substance quatre vérités sur son propre ministère de pape : L'Eglise catholique a conscience d'avoir conservé le ministère du successeur de l'apôtre Pierre, l'évêque de Rome, que Dieu a institué comme le principe et le fondement permanents et visibles de l'unité (n° 88) ; ce ministère constitue actuellement l'un des principaux obstacles à la réussite de l'oecuménisme (cf. la déclaration de Paul VI au Conseil oecuménique des Eglises, le 10 juin 1969) ; l'évêque de Rome lui-même doit faire sienne avec ferveur la prière du Christ pour la conversion, qui est indispensable à «Pierre» afin qu'il puisse servir ses frères (n° 4) ; il nous faut donc prier l'Esprit Saint afin que nous puissions chercher, évidemment tous ensemble, les formes dans lesquelles ce ministère pourra réaliser un service d'amour reconnu par les uns et par les autres (n° 95). Partageant ce diagnostic et encouragé par cette invitation à la recherche, je me lance dans quelques propositions. Sincères, quoique sans prétention et... sans illusions !
Depuis l'accession au gouvernement du BJP (Parti populaire indien), les nouvelles concernant des «violences contre les chrétiens» se multiplient : destructions d'églises et d'habitats, perturbations des cérémonies religieuses, attaques contre des écoles catholiques, viols de religieuses et brutalités contre des prêtres. Comment, dans ce pays tolérant qu'est l'Inde, en est-on arrivé là ?
L'événement Jésus-Christ donna naissance à une littérature foisonnante. Nous connaissons les quatre Evangiles, les lettres de Paul, de Pierre et de Jacques, de Jude et de Jean, les Actes des Apôtres, l'Apocalypse de Jean. Mais nous ignorons le plus souvent que les premiers siècles de notre ère produisirent bien d'autres écrits, évangiles de toutes sortes, visions et révélations, actes d'apôtres, correspondances variées...
dimanche, 06 septembre 1998 02:00

Les droits de l'homme dans l'Eglise catholique

Écrit par
Par sa fondation, l'Eglise n'est pas une société tout à fait comme les autres. Et pourtant, même si elle reçoit son inspiration d'en haut, les droits de l'homme la concernent aussi. II est bon de s'en souvenir au moment où l'administration romaine semble mettre sa confiance plus dans des mesures coercitives que dans la force intérieure de la justice et de la liberté. Les derniers «Motu Proprio» sur la défense de la foi et les conférences épiscopales posent des questions essentielles quant à l'exercice de l'autorité dans l'Eglise. Paul Valadier nous livre quelques clés pour y réfléchir.
Cinquante ans ont passé depuis la fondation du Conseil oecuménique des Eglises (COE), à Amsterdam. Le mouvement oecuménique est, évidemment, plus ancien. Ses débuts remontent au XIXe siècle. Le COE en est un fruit et, en même temps, l'instrument qui lui ouvre de nouveaux horizons. Sa fondation répondait à une grande espérance. Jusqu'alors le mouvement oecuménique avait été une idée soutenue principalement par des personnes ; désormais les Eglises étaient engagées. Où en sommes-nous aujourd'hui ? Le COE est-il toujours le moteur du mouvement oecuménique, ou la situation a-t-elle à ce point changé qu'il ne peut plus être considéré comme son instrument privilégié ? Le bilan est contradictoire.
La démarche bonhomme n'empêche pas le regard vif sous de fines lunettes. La croix pectorale et une bague ornée d'une imposante améthyste tranchent avec l'austère col romain et la tenue noire. Le patriarche de Babylone des Chaldéens, Raphaël I Bidawid, allie le calme de l'homme d'Eglise avec la finesse du diplomate. La convivialité islamo-chrétienne, les relations de son Eglise avec un pouvoir autoritaire, l'émigration, autant de questions abordées ici. Et d'abord l'embargo décrété parles Nations Unies, qui frappe l'Irak depuis plus de cinq ans.
Page 59 sur 60

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL