bandeau art philo
lundi, 04 février 2019 11:01

Jonas

CarrilloFrancine Carrillo
Jonas
Comme un feu dévorant
Genève, Labor et Fides 2017, 122 p.

Pourquoi Jonas/Yonah? Ce livre, dont la rédaction date du IIIe siècle av. J.-C., est «un récit qui questionne l’idéologie de ceux qui s’enferment dans l’autosuffisance des élus».

Dans un ordre des choses brisé, dans les paradoxes, Yonah, «le bougon récalcitrant», en procès avec son Dieu, est un «prophète à l’envers». Le rapprochement Ninive/Mossoul, à peine sortie des griffes des djihadistes, rétrécit l’histoire!

Le récit poétique de Francine Carrillo est à déguster à petites doses, pour savourer ce que le visible révèle de l’invisible. Puis on peut suivre pas à pas le commentaire du livre de Yonah, commentaire attaché au texte hébraïque qui révèle un «souffle propre à dynamiser la vie». L’appel de Yonah est un feu dévorant, «lancinant, comme un élan à dévorer nos peurs, à défaire notre stupeur, quand la violence de l’actualité nous laisse sidérés».

Ce livre, à garder à portée de main, nous accompagne de jour en jour dans une méditation subtile vers le meilleur de nous-mêmes, bercés que nous sommes par son écriture qui résonne en un son cristallin appelant à l’essentiel.

Lu 317 fois
Plus dans cette catégorie : « L’historien de Dieu Un moine en otage »