bandeau art philo
mardi, 15 mars 2022 10:30

L’insolence de la Parole

CenecMarie Cénec
L’insolence de la Parole
Paris, Bayard 2020, 104 p.

Marie Cénec, théologienne et pasteure, nous offre un livre-témoignage sur l’évolution de sa foi: le «passage de la contrainte à la liberté de croire», l’évolution d’une «foi utilisée pour prendre le pouvoir sur les consciences et sur les corps» des milieux évangéliques extrêmes, à une voix de liberté des textes bibliques.

Elle a relevé le défi immense de rejeter le Dieu des fondamentalistes: «Il est possible de croire et de réfléchir», dit-elle.

C’est en questionnant les textes bibliques sans relâche qu’elle en a découvert la complexité. La Bible est devenue «l’outil d’une libération», une «parole insolente et créatrice». On peut vivre de questions ouvertes et de partage de doutes dans une Église «lieu de résonnance et de passage d’une parole riche et féconde, d’enseignements inspirants»!

«Au creuset de l’essentiel, je brûle de la joie d’exister […] fruit de la liberté conquise sur soi-même, teintée d’une certaine gravité car lestée du mystère du vivant.» Et cette joie qui l’habite, qu’elle nous a partagée, entre autres, dans les rencontres Un auteur un livre qu’elle a coorganisées jusqu’en début 2022, est le signe que la foi est le chemin, sans fin et toujours à reprendre, vers la vérité de sa propre démarche et de son être.

Lu 385 fois