bandeau art philo
mardi, 06 mars 2007 01:00

Sadhana

Écrit par

nayak40647melloAnand Nayak, Le Faiseur de feu. La vie et les enseignements spirituels d'Anthony de Mello, Editions Sully, Vannes 2006, 264 p.

Les enseignements d'Anthony de Mello (1931-1987), jésuite indien, sont connus dans le monde entier. D'abord dispensés auprès de ses frères jésuites en Inde, ils sont devenus, pour beaucoup d'hommes et de femmes, une source spirituelle fondée sur l'éveil de la conscience, la recherche de la liberté intérieure et l'ouverture du coeur. Certains qui en ont bénéficié retransmettent son enseignement. Anand Nayak, aujourd'hui professeur de missiologie et de science des religions à l'Université de Fribourg (Suisse), est de ceux-là et l'autrice de ces lignes en a largement profité.

Aussi quelle n'a pas été la stupéfaction de tous lorsque le Vatican, un an après la mort du Père de Mello, c'est-à-dire en 1998, a désavoué ce maître spirituel dans une Notification accompagnée d'une Note illustrative, signées par le cardinal Ratzinger. Cela a été une incompréhension totale dans l'Eglise de l'Inde, déjà éprouvée par l'atmosphère de suspicion et de méfiance envers la théologie et la spiritualité asiatiques. Les critiques s'appuyaient principalement sur deux textes, faussement attribués au Père de Mello, La Iluminaciòn es la Espitualidad et Walking on Water. De plus les phrases étaient sorties de leur contexte, donc faussement interprétées. On ne connaît pas les détracteurs à l'origine de cette mise en garde. Des méditants rabroués lors d'expériences émotionnelles fortes ? Des réfractaires aux influences hindo-bouddhistes ? Des confrères irrités par son humour et ses rires tonitruants ou excédés par les si nombreuses histoires qu'il racontait à tout bout de champ, comme autant de paraboles ?

Anand Nayak récuse une à une les accusations et la mise en garde du document romain sur le danger que représenterait aujourd'hui certains écrits du Père de Mello. Cet éveilleur spirituel, ce thérapeute ne se voulait pas professeur de théologie. Il s'adressait à des religieux et il n'a jamais été question de remettre en cause les fondements de la foi ou de son Eglise.

Après sa formation chez les jésuites et ses recherches en psychologie aux Etats-Unis, Anthony de Mello développa ses propres méthodes pour amener la guérison dans la vie. Lui-même était en perpétuelle interrogation, changement et mouvement. Aussi n'aimait-il pas écrire. Malgré tout Sadhana - Un chemin vers Dieu, son premier livre, paraîtra en 1978 ; d'autres suivront, Quand la conscience s'éveille et les recueils de ses multiples paraboles illustrant la vie spirituelle. Certains ouvrages, qu'il n'a pas relus, ont été écrits à partir de ses conférences.

Anand Nayak esquisse sa spiritualité en quatre étapes : le bonheur est le but de la vie, alors que pour beaucoup la vie n'est qu'une expérience de la souffrance ; la cause de la souffrance est l'attachement : c'est-à-dire le fait de poser des conditions préalables à l'obtention du bonheur ; il y a un chemin pour sortir de la souffrance : c'est le détachement par la prise de conscience et le discernement ; le bonheur est la liberté. Tout un processus d'éveil à ses profondeurs !

Lu 4005 fois