×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 154
banner societe 2016

Environnement

vendredi, 06 octobre 2006 02:00

La mort de la vie !

Écrit par
Cri d'alarme du Père Seán McDonagh, expert en écologie et en sauvegarde de l'environnement : la terre se meurt ! Si aucune mesure politique, économique et religieuse n'est prise, quelque onze mille espèces végétales ou animales seront éteintes d'ici cinquante à cent ans ! « Nous vivons au coeur d'une crise écologique massive », clame-t-il haut et fort, tant dans ses publications que dans ses conférences. Présentation de son analyse.
vendredi, 06 janvier 2006 01:00

L'eau ne coule pas de source

Écrit par
Voilà plus de 25 ans que la communauté internationale nourrit l'ambition de fournir à chaque habitant de la planète un accès à de l'eau potable. Or plus d'un milliard de personnes en sont toujours privées. Un changement d'importance toutefois : le droit à l'eau est à présent pleinement reconnu par les Nations Unies. Cette affirmation demande une réflexion sur le statut de l'eau douce et la recherche de valeurs universelles débouchant sur une éthique de l'eau.
vendredi, 06 janvier 2006 01:00

La défense de l'eau

Écrit par
La lutte contre la privatisation de l'eau se joue tant au niveau international que national et local. Voici, pour exemple, le cas du Honduras où on a assisté, il y a deux ans, à une vaste et impressionnante mobilisation de la société civile contre un projet de loi gouvernemental sur l'eau.
dimanche, 06 avril 2003 02:00

Grands barrages, grands dommages

Écrit par
Edifices de prestige, les grands barrages ont longtemps été considérés comme des instruments indispensables du développement. Alors qu'est célébrée en 2003 l'Année internationale de l'eau douce, les voix qui contestent ce point de vue sont toujours plus nombreuses. Présentation des enjeux de cette controverse.
samedi, 06 juillet 2002 02:00

De Rio à Johannesburg

Écrit par
Notre planète connaît de graves déséquilibres. Les ressources de la Terre sont très mal réparties entre les hommes et d'immenses besoins restent non satisfaits.Tout être doté de bon sens et d'humanité estimera donc qu'un vaste effort de développement est nécessaire. Mais ce développement ne peut pas être celui que nous connaissons - la Terre ne peut donner que ce qu'elle a. Il doit être axé sur le souci que chaque être humain ait sa juste part des ressources terrestres, et sur la préservation de ces ressources pour les générations à venir. Le Sommet de Johannesburg, qui aura lieu en août, est l'occasion de rappeler les principes du développement durable, les réalisations opérées en 10 ans et le chemin qu'il reste à parcourir.
samedi, 06 juillet 2002 02:00

L'eau, un bien public

Écrit par
L'eau, c'est la vie. C'est à l'eau que la Terre doit son nom de planète bleue. Mais aujourd'hui, la valeur matérielle et spirituelle de l'eau n'est que trop souvent oubliée. Une consommation en hausse, une pollution toujours plus inquiétante et un gaspillage sans précédent diminuent nos réserves. Pour résoudre ces problèmes, certains proposent de privatiser les services d'alimentation en eau. Mais l'eau est-elle vraiment un bien marchandable ? Un peu partout, des citoyens se mobilisent contre la libéralisation du marché de l'eau et ses effets néfastes.
La voiture a profondément changé le paysage physique et social du monde. Nous avons acquis des avantages en terme de mobilité, mais c'est au prix d'une lourde facture dont les générations suivantes hériteront. Si on veut pouvoir continuer à circuler dans le temps, nous devons absolument adopter un mode de gestion rationnel et cohérent, ne serait-ce que pour économiser nos réserves en énergies fossiles. Des solutions existent déjà ; les mentalités, par contre, tardent à s'adapter aux nouvelles donnes. Y aurait-il une approche chrétienne du phénomène ? A l'heure du Salon de l'Auto, choisir propose quelques réflexions écologiques, spirituelles et psychologiques.
samedi, 06 janvier 2001 01:00

Greenpeace :

Écrit par
La défense de l'environnement est devenue un enjeu éthique primordial grâce à Greenpeace. L'ONG verte, par sa maîtrise des moyens de communication et sa mobilisation de l'opinion publique, a contribué à une prise de conscience supranationale. Elle est à l'origine de traités internationaux sur la réduction des CFC ou l'interdiction de la chasse à la baleine.
Page 2 sur 3