bandeau art philo
samedi, 24 juin 2017 15:41

François, seul contre tous

Écrit par

imagesArnaud Bédat
François, seul contre tous
Enquête sur un pape en danger
Paris, Flammarion 2017, 320 p.

Impressionnant ce parcours d'un homme tout donné à Dieu et aux autres! L'esprit de Jésus l’habite: rencontrer les gens où ils sont, et comme ils sont. Écouter les démunis, voilà ce qui paraît essentiel à Jorge Mario Bergoglio, tant en Argentine qu'à Rome… et à travers le monde. Cette connivence avec le peuple ordinaire, laborieux ou souffrant, se manifeste régulièrement lors de ses gestes et ses paroles. A toutes les étapes de sa vie, grâce à son intelligence brillante et à son regard lucide, il discerne les choix selon l'Évangile. Vérité et transparence guident ses décisions, souvent mal acceptées, dérangeantes même pour plusieurs responsables au Vatican.

En un raccourci, l'auteur rassemble un certain nombre de péripéties qui justifient les affirmations: «seul contre tous» ou encore «un pape en danger». Déjà en Argentine, François connaît des revers: mise à l'écart, oppositions, un autoritarisme de provincial qui dérange et qu'il corrigera... A la Curie, qu’il connaît déjà un peu, il découvre des situations concrètes mal gérées ou entachées de corruption. Il prend ses distances avec des responsables, voire les écarte; il fait appel à des experts compétents; il essaie de rectifier au mieux les erreurs.

Des menaces émergent de toutes parts et cela inquiète les amis du pape. Un prêtre argentin, luttant contre le trafic de la drogue, le rencontre au Vatican et lui dit: «Faites attention, on peut vous tuer». Reconnaissant qu'il pouvait être menacé, il répond: «C'est la meilleure chose qui puisse m'arriver. Et à vous aussi!» En public, on le voit agir et parler avec aisance.... il va son chemin. Précisément, l'auteur a su recueillir quantité de détails au long de ce chemin. Nous apprenons ainsi à connaître une partie de sa personnalité discrète... c'est un grand Monsieur!

Ce chemin, François le décrit clairement; notamment aux responsables du Vatican, ce 22 décembre 2014, dans son Discours de présentation des vœux de Noël à la Curie Romaine où il énumère les quinze «maladies» et tentations qui affaiblissent le service du Seigneur [p10 du livre]. Un discours dans lequel il manifeste une lucidité remarquable sur les comportements répréhensibles possibles chez des personnes exerçant de hautes responsabilités. Une telle assemblée appelée à offrir un reflet vivant de l'Évangile s'en trouve choquée, surprise... d'ailleurs, nous aussi, en apprenant avec plaisir l'orientation proposée par le pape; cela vaut pour tout responsable au service des autres.

En fin de livre, l'auteur note: «François, pape prophétique, a une volonté très marquée de s'en remettre à la Providence qui le guide.... Étonnamment aussi, cet homme qui maîtrise les médias à la perfection, de manière presque intuitive et innée, aime aussi s'afficher dans la banalité la plus extrême, sans craindre l'interprétation qui puisse en être faite! Celle d'un homme solitaire marchant en souverain isolé, comme abandonné des siens».

Voilà un témoignage agréable, écrit avec des détails qui laissent deviner «le reflet le plus intime de son étonnante histoire: celle d'un pape fragile cheminant seul vers son destin. Seul, mais au croisement des chemins de chacun d'entre nous».

 

Lu 530 fois