bandeau art philo
mardi, 25 décembre 2018 11:11

Écospiritualité - Les transitions énergétiques

EggerMichel Maxime Egger
Écospiritualité
Réenchanter notre relation à la nature
et
Sous la direction d’Alexander Tedereau
Les transitions énergétiques
Les fondements d’un monde nouveau
coll. Concepts, Genève/Saint-Julien-en-Genevois, Jouvence 2018,
respectivement 128 p. et 124 p.

Face à la crise écologique actuelle, Michel Maxime Egger, sociologue, écothéologien et acteur engagé dans la vie civile, nous invite à la lucidité, au changement de paradigme et à relier les écologies intérieure et extérieure. En six chapitres (Relier écologie, sciences et religions; Réenchanter la nature; Redécouvrir la sacralité de la Terre; Être un pont entre terre et ciel; Transformer son cosmos intérieur; Devenir un méditant-militant), il nous propose d’éveiller notre conscience, de nous ouvrir à l’espérance pour une société écologique, juste et résiliente.

Michel Maxime Egger, Dominique Bourg, Yvan Rytz, Sophie Swaton partent du constat que le développement durable n’est pas parvenu à stopper la croissance des émissions de gaz à effet de serre, ni à enrayer les pertes en biodiversité… «Le consumérisme vert, le découplage matériel, la croissance durable: des illusions créées pour légitimer un modèle économique et social qui nous mène directement à la catastrophe.» La transition écologique, expression apparue en 2015, est avant tout une démarche citoyenne, participative et locale. Les cinq chapitres agrandissent progressivement l’échelle de la transition. «On passe ainsi de la transition au niveau individuel, à celle des petites communautés, puis à l’économie et au social et enfin au niveau politique.»
La collection Concepts, dans laquelle s’insèrent ces livres, a pour ambition de donner des repères qui aident à l’action dans le quotidien. Retrouver du sens, se poser des questions. Citations, icones et textes sont structurés pour aller à l’essentiel. Dans l’urgence de la situation écologique, ces livres pratiques, à glisser dans la poche, peuvent nous accompagner plus longtemps qu’une simple lecture.

Lu 624 fois