bandeau art philo
mardi, 12 janvier 2021 10:30

…du Déni béni au labo du Beau

Écrit par

LivreSantschi2020Poésie engagée, poésie philosophique et spirituelle, poésie politique… Pierre Santschi, ex-député au Grand Conseil vaudois -vert devenu hors parti-, a pris la difficile voie d’exprimer ce qu’il pense et ce qu’il croit en stances classiques, en alexandrins et autres métriques. Dans ces poèmes et pamphlets, il ne mâche pas ses mots pour fustiger les «élites» suisses, les partis, la corruption, etc. Il nous parle de justice, de «blablacratie», de chômage, de climat, de culture, d’économie, des limites de la croissance, de populisme, des pouvoirs… mais aussi de bonheur, d’enthousiasme, d’essentiel, de beauté, de création et d’univers… pour «rendre grâces à la Source de Vie».

Pierre Santschi, en effet, fait l’éloge de la Parole, du Logos, du Verbe (saint Jean), sources de toute Vie. Ses poèmes sont classés par thème, en suivant un ordre alphabétique, avec dans la marge leurs mot-clé et les titre(s)-lien(s) pour les relier à d’autres couplets portant sur le même sujet.

«Si le lecteur le veut, parcourant ces poèmes,
il y dégustera le sel de leurs six thèmes:
le DÉNI que l’État rend béni par ses “lois″,
la VOIE ou le chemin conduisant vers le BEAU.»

Ses poèmes sont suivis de dix dialogues (rimés et rythmés) «avec un habitant de Sirius qui se penche […] sur la culture et l’éthique dont l’Europe a ″enrichi“ la planète»; et le livre se termine par les «Rêveries d’un politicien solitaire»: une réflexion sur les institutions et des propositions pour un vivre-ensemble plus harmonieux.

Le livre fait le tour de tout ce qui fait la vie. «Entre vivre et vibrer, où est la différence? […] Cesse de vérifier, contente-toi de vivre.» C’est sur ce chemin exigeant d’analyse et d’espérance que vous lirez ces stances, non pas d’un seul jet, mais en les méditant chaque jour. C’est ainsi que je les ai appréciées.

Pierre Santschi
…du Déni béni au labo du Beau
préface de Pascal Vandenberghe
Grand-Saconnex, Eclectica 2020, 112 p.


Pascal Vandenberghe, directeur de Payot Libraire, écrit à son propos en guise de préface:

«Or donc il est poème et pamphlet à la fois
Un genre devenu rare, hélas dans nos contrées
Drôle, caustique aussi et disons-le, narquois
Comme trop rarement on peut en rencontrer

Pouvoir et rhétorique, populisme et symbole
Les mots et les concepts en vers sont transcendés
Cette poésie-là qui jamais ne racole
Saura j'en suis certain séduire et enchanter

Lecteur, ami, prends soin de te perdre en ces pages
Où tu trouveras bien matière à réflexion
Je le dis haut et fort, sans m'encombrer d'ambages
Un tel talent mérite une génuflexion.»

Lu 178 fois
Plus dans cette catégorie : « Derrière "Nickel Boys" La fuite en Suisse »

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Michel Gounot Godong

Hier traîtres ou champions de la version, aujourd’hui passeurs de culture, voire même auteurs, les traducteurs suscitent un intérêt certain. Une évolution qu’analyse Josée Kamoun.