bandeau art philo
mardi, 25 mai 2021 11:25

Un seul corps

ChoplinMarie-Laure Choplin
Un seul corps
Genève, Labor et Fides 2019, 96 p.

Que la vie est belle et remplie d’amour quand on sait être présent aux petits riens des rencontres journalières. Un sourire, un geste d’accueil entraînant un autre sourire, un autre geste d’accueil… Ces seize textes nous immergent dans la vie qui circule et nous relie.

Marie-Laure Choplin (aumônier au CHU de Grenoble et formatrice) sait combien la poésie aide à plonger dans une humanité journalière et donne de la saveur à la vie. «Le ciel rit avec la terre qui roule de joie au soleil […] Mille harmoniques subtiles se passent de mots pour tisser ce qui naît […] Il n’y a pas d’ailleurs pour vivre» et ce qui nous est donné est à partager. Le monde est «un récital improvisé» où l’on parle toutes les langues, celle du chat et celle du mutique voisin, des jeunes plantes ou des arbres, des rencontres connues ou inconnues.

Une symphonie est à portée de tous: celle de l’Évangile qui brûle les cœurs et forge un seul corps, celui de tous les vivants qui respirent et font danser le monde en marche, accompagné du Vivant qui demeure en lui.

Une lecture qui apporte la fraîcheur et l’amour du quotidien, quand l’attention se laisse porter à fleur de regard. Que celles et ceux qui s’absentent les yeux fixés sans relâche sur leur téléphone portable passent leur chemin. Il n’y a pour eux rien à voir! Ils ont perdu la vie.

Lu 411 fois