bandeau art philo
mardi, 24 août 2021 10:17

Métanoïa

LeloupJean-Yves Leloup
Métanoïa
Une révolution silencieuse
Paris, Albin Michel 2020, 176 p.

Êtes-vous sujets à des pulsions de gourmandise/boulimie ou de pathologie orale, d’avarice ou pathologie anale, de fornication ou obsession sexuelle, de colère, de dépression/tristesse, de pulsion de mort, d’inflation de l’ego? Rien de nouveau sous le soleil!

Au IVe siècle, Evagre le Pontique, en quête de vérité, de salut ou de «grande santé», visita les ermites et les thérapeutes du désert qui, dans un face-à-face permanent avec eux-mêmes, exploraient les profondeurs de l’être humain. Son petit traité, la Praktikè, est, selon ses dires, «une méthode, donc un chemin, qui vise à purifier l’être humain de ses pathologies» ou «passions». Il observe huit logismoï à l’origine mentale des émotions, des passions et des perversions, que Jean-Yves Leloup analyse ici en nous renvoyant à nous-mêmes.

Pour chacune d’elles, le prêtre orthodoxe propose de faire trois pas: la «pleine conscience», observation, attention; la «metanoïa», passage au-delà du moi; et la «metamorphosis», transformation et transparence. Ces trois pas sont «un chemin à la fois de guérison et de divinisation» et tout cela s’ancre dans l’Évangile. Tout est en mouvement, marche en avant, ultréïa, un pas de plus «dans la hauteur ou dans la profondeur, à l’intérieur ou à l’extérieur, au-delà de mes limites, pour accepter une ouverture à l’infini».

L'auteur propose de splendides méditations, comme celle de la «douceur». Ou qu’est-ce que vivre avec attention, ne faire qu’un avec ce qui est, pour accueillir le «Souffle du Vivant»? Il termine son livre sur un hymne à l’amour, à la vie, à l’ouverture (tous les thèmes qu’il développe depuis toujours). «C’est l’Amour qui chaque jour nous fait faire un pas de plus», vers soi, vers l’autre, dans la grâce qui fait basculer l’instant hors du temps.

Lu 486 fois