banner politique 2016

Patrick Bittar

vendredi, 08 mai 2020 09:33

Garabandal, seul Dieu le sait

GarabandalGarabandal, Dieu seul le sait a été tourné sans réel budget de production. Son réalisateur, Brian Jackson, est un jeune séminariste américain. Le film relate les apparitions surnaturelles (Vierge, saint et anges) à quatre jeunes filles dans les années soixante, à San Sebastián de Garabandal, un hameau perdu dans la montagne, au nord de l’Espagne. Il fait partie des œuvres à visée évangélisatrice de Saje Distribution. La véracité des apparitions reste non confirmée officiellement par l’Eglise.

EtreinteSerpentLa 6e édition des Rendez-vous Cinéma Il est une foi aurait du avoir lieu du 6 au 10 mai à Genève. L’année dernière, plus de 2000 spectateurs ont assisté aux séances (une vingtaine de films) et aux débats.
Le film qui devait être projeté dans le cadre de la soirée-débat parrainée par choisir est une œuvre extraordinaire datant de 2015, publiée en 2016 sur DVD: L’étreinte du serpent (El abrazo de la serpiente, 2015) de Ciro Guerra. Il se déroule en Amazonie, dans une région située entre la Colombie et le Brésil. Il est inspiré des carnets de voyage de trois explorateurs occidentaux.

jeudi, 12 mars 2020 10:32

Chernobyl, un succès mérité

Chernobyl, HBOLa série Chernobyl raconte l’histoire de la catastrophe survenue la nuit du 26 avril 1986 en Ukraine: l’explosion du réacteur 4 de la centrale nucléaire Vladimir I Lénine. Elle est actuellement diffusée sur la RTS et mérite le détour. La mise en récit de Craig Mazin, le créateur de la série, porte sur des sujets qui dépassent l’évènement lui-même: la question de notre rapport à la vérité, les mensonges d’État, la mise en valeur de héros inconnus, la folie d’un monde technologique soi-disant sous-contrôle. Elle répond avec brio à ces deux questions: comment cela s’est-il passé? comment cela a-t-il pu se passer?

dimanche, 20 octobre 2019 10:28

L’Occident impie

Occident afficheL’Occident impie est un essai documentaire du Suisse Félix Tissi, qui emprunte une figure de style utilisée en particulier dans les œuvres de combat ou de débat: la prosopopée. En quête d’identité et de sens, une jeune femme, qui incarne l’Europe, s’adresse en voix-off à Dieu tout au long du film. «Il est temps de me tourner vers toi, Dieu. Ok, mais comment te trouver et me trouver moi-même ?» dit-elle au début. «Je veux toujours être élégante. J’arbore des créations griffées Léonard de Vinci, Rembrandt par exemple et toutes sortes d’accessoires anciens, des arcs de triomphe et des colonnes de la victoire, mais dans les ascensions, j’ai mal aux hanches, sur ma carte, je suis couverte de cicatrices, et au niveau de mes contours, la chair pourrit. Et mon âme? Elle ne saigne pas. Une âme exsangue ne peut pas saigner.» Cette adresse à Dieu constitue le fil rouge de ce film très esthétique.

mardi, 11 février 2020 10:29

Parasite, de Bong Joon-Ho

parasite3Parasite, de Bong Joon-HoParasite est le septième long-métrage du réalisateur sud-coréen Bong Joon-Ho. Le film a été récompensé par la Palme d’Or au festival de Cannes, et par plusieurs Oscars: meilleur film international, meilleur réalisateur, meilleur scénario original. Une véritable consécration.
Au chômage mais soudée, la famille Ki-taek habite dans un entresol misérable et vit d’expédients. Jusqu’au jour où le fils, bardé d’un faux diplôme et recommandé par un copain, se fait engager par un couple fortuné pour donner des cours à leur fille adolescente. Les Park, eux, habitent dans une grande et luxueuse propriété, avec jardin, gouvernante, yorkshires et tout le toutim. Un moment à l'humour détonant assuré!

Page 1 sur 18