banner politique 2016
lundi, 06 octobre 2003 02:00

Lutter contre la corruption

Écrit par
Pourquoi combattre la corruption, une pratique qui somme toute fait partie depuis toujours de toutes les cultures ? Parce qu'elle n'est justifiable ni politiquement ni moralement et, qu'en sus, elle est improductive du point de vue économique. Pour l'éradiquer, un ensemble de méthodes policières, judiciaires et économiques est exigé, ainsi qu'une bonne dose d'optimisme
lundi, 06 octobre 2003 02:00

Société de l'information

Écrit par
Depuis la guerre du Golfe, il n'est plus besoin de le démontrer : détenir l'information et les moyens de la diffuser, la manipuler en fonction de ses besoins, c'est posséder le pouvoir. A ceux qui en doutaient encore, la deuxième guerre contre l'Irak est venue ôter toute illusion. Elle est aussi venue rappeler que l'information et la communication sont des enjeux internationaux majeurs, qui nécessitent une régulation politique. Le Sommet mondial des Nations Unies sur la société de l'information offre aux Etats, aux entreprises privées et à la société civile l'opportunité de s'engager dans cette voie.
lundi, 06 octobre 2003 02:00

Géopolitique des OMG

Écrit par
Les controverses et pressions exercées sur la Zambie, alors qu'elle refusait l'introduction de cultures génétiquement modifiées, sont une parfaite illustration de ce que peut être l'impact de la mondialisation sur un pays du Tiers-Monde. Ce qui aurait pu être une simple dispute scientifique concernant les conséquences pour l'environnement et la santé de l'introduction de maïs américain génétiquement modifié est devenu une vaste intrigue internationale et un imbroglio diplomatique de grande envergure.
samedi, 06 septembre 2003 02:00

OMC et agriculture suisse

Écrit par
Le dossier agricole a fait une fois de plus l'objet de négociations tendues à l'OMC. Jean Vallat rappelle les changements que notre espace rural subit depuis les années 90 et ceux qu'induirait pour la Suisse l'introduction de l'Accord sur l'agriculture. Face à ce qu'il considère comme une grave menace, l'auteur propose une ligne qui tienne compte à la fois des exigences de l'environnement, du travail et du capital.
Dans une Europe profondément sécularisée, le débat sur l'introduction de la mention de Dieu ou du religieux dans des textes officiels a récemment pris des dimensions surréalistes. La Convention sur l'avenir de l'Europe, réunie à Bruxelles depuis févier 2002, en a débattue dans ses dernières séances de mai et juin 2003. Faut-il s'empoigner ainsi publiquement sur une réalité dont on dit qu'elle relève de la sphère privée ? Cette question innocente pose en réalité le vrai problème. Faut-il parler constitutionnellement de la religion ou non ? L'Union a décidé qu'un Traité constitutionnel ne pouvait l'éviter.
mardi, 06 mai 2003 02:00

Le messianisme de George W. Bush

Écrit par

Les Etats-Unis et son président ont été appelés par Dieu à remplir une mission

mardi, 06 mai 2003 02:00

Ma colère

Écrit par
dimanche, 06 avril 2003 02:00

Syndicalisme : le retour

Écrit par
Le déclin du syndicalisme a été un thème à la mode pendant longtemps. Dans les années 1980 et 1990, avec la montée de la mondialisation, le syndicalisme a de fait reculé dans de nombreux pays. Les causes en sont multiples : la décomposition de la classe ouvrière et sa recomposition sous d'autres formes, la répression, à différents niveaux d'intensité mais toujours présente, l'inertie des organisations devant le changement. Aujourd'hui, le syndicalisme semble rebondir, empruntant de nouvelles formes. Il se montre plus impliqué dans la société civile, plus féminisé, plus international. Un grand mouvement fait de réseaux multiples et convergents est ainsi en train de naître.
Page 19 sur 25