mercredi, 06 mai 2009 12:00

Entendre nos émotions

Editorial

Donner du sens à son travail

Lucienne Bittar, Genève

Actuel

Spiritualité

A chacun ses raisons

par Bruno Fuglistaller s.j.,
Villars-sur-Glâne

Eglise

Et pourtant l'Eglise bouge...

par Claude Ducarroz, Fribourg

Prévôt de la Cathédrale St-Nicolas - -Les initiatives restauratrices de Benoît XVI ont plongé l'Eglise catholique dans une tempête que le pape a nommée « grand tapage ». Paradoxalement, cet ouragan a des effets secondaires plutôt positifs. On observe certains sursauts, conséquences lointaines du concile Vatican II.

Eglise

Réformer le Vatican. S'inspirer des institutions laïques

par Thomas J. Reese s.j., Washington (USA)
Professeur au Woodstock Theological Center, Georgetown University

Tout au long de son histoire, le Vatican a imité l'organisation des institutions politiques laïques de son environnement proche. Or le gouvernement de l'Eglise n'a jamais été aussi centralisé qu'aujourd'hui, en anachronisme avec le processus démocratique généralement adopté en Occident. Pour rendre l'Eglise plus collégiale, le Vatican devrait, une fois encore, s'inspirer des pratiques issues du monde politique. 

Spiritualité

Les motions intérieures

par Bruno Fuglistaller s.j., Villars-sur-Glâne

Accompagnateur des Exercices spirituels, Notre-Dame de la Route - -Un des mots les plus importants dans la tradition qui s'inspire des Exercices spirituels d'Ignace de Loyola est celui de « motions », ces mouvements intérieurs qu'il s'agit de reconnaître, de distinguer, pour mieux conduire sa vie spirituelle et développer une relation au monde plus féconde. Explications. 

Sciences

Des passions aux émotions. Philosophie et affectivité

par Amanda Garcia, Genève

Doctorante à la Faculté de lettres, Université de Genève - -Après avoir longtemps dénié l'utilité des émotions, la philosophie moderne reconnaît leur importance dans la construction des valeurs et de l'éthique. Tout en préconisant leur « surveillance »? Lire l'article

Société

Malades et spiritualité

par Eckhard Frick, Munich

Psychiatre et psychanalyste, Faculté de philosophie de la Compagnie de Jésus - -L'antagonisme entre le principe de neutralité et le souci de répondre à la détresse spirituelle de certains malades fait l'objet d'un débat intense dans les milieux médicaux européens. Un symposium traitant du statut du spirituel en médecine a réuni à Lausanne, en novembre 2008, des médecins, des infirmiers et des aumôniers. Eckhard Frick y a présenté son concept d'« anamnèse spirituelle ». Pour lui, du personnel médical formé peut prendre en compte, sans prosélytisme, la spiritualité des patients.

Cinéma

Sanctuaires

par Guy-Th. Bedouelle o.p., Angers

Recteur de l'Université catholique de l'Ouest

Lettres

D'esprit et de chair. Paul Valéry

par Gérard Joulié, Epalinges

Lire l'article

Audio

Christianisation de l'Occident

par Renée Thélin, Genève

Lire l'article

Livres ouverts

La foi, un défi pour chacun

par Patrice Favre, Fribourg

Lire l'article

Livres ouverts

Chronique

La fleur nouvelle

par Gladys Théodoloz, Genève

Mai 2009

2009 05

N° 593

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL