banner religion 2016

Jésuites

mardi, 06 novembre 2007 01:00

Pedro Arrupe

Écrit par

Il y a cent ans naissait Pedro Arrupe. Refondateur de la Compagnie de Jésus dans l'esprit d'Ignace pour les uns, fossoyeur de l'oeuvre du fondateur pour les autres, admiré ou honni, il fut l'homme providentiel dont la Compagnie avait besoin au moment de traverser une des zones de turbulences les plus agitées de son histoire.

lundi, 24 septembre 2007 18:50

Une vie pour la liberté et la justice

Écrit par
Dès 1974, la Compagnie de Jésus affirmait que l'engagement pour la justice faisait partie intégrante de sa mission. Depuis lors de nombreux jésuites (plus d'une quarantaine) ont payé de leur vie leur fidélité à cette vocation. Luis Espinal est l'un d'eux. On connaît ses prières de feu, «Oraciones a quemaropa» (Prières à brûle-pourpoint). Il n'a jamais eu peur d'appeler les choses par leur nom et de faire éclater au grand jour les conflits latents. Pour lui, il s'agissait surtout de dénoncer les mécanismes de dépendance et d'oppression, d'aider les défavorisés à développer leur savoir-faire et leur conscientisation, et de prendre leur parti lorsqu'ils revendiquaient leurs droits lésés.
jeudi, 06 septembre 2007 02:00

Adieu à Raymond Bréchet

Écrit par
mercredi, 06 décembre 2006 01:00

Pierre Favre et les protestants

Écrit par
Premier compagnon d'Ignace de Loyola, Pierre Favre, dont on célèbre cette année le 500e anniversaire de la naissance, a été en contact direct avec le luthéranisme naissant et le témoin des discussions entre catholiques et protestants au cours de colloques et de diètes convoqués par Charles Quint.
jeudi, 06 juillet 2006 02:00

Parole de général !

Écrit par
Depuis 1983, Peter-Hans Kolvenbach dirige la Compagnie de Jésus. Il a convoqué une Congrégation générale de l'ordre pour 2008, afin de lui nommer un successeur. Il énonce ici les changements les plus importants vécus par les jésuites sous son généralat et les priorités auxquelles ils seront appelés à s'atteler dans le futur.
Idolâtrer son corps ou au contraire le mortifier nous éloigne de Dieu. Cette expérience vécue dans sa chair par saint Ignace l'a mené à prôner le respect de la santé. Car prendre soin de son corps, c'est d'abord préserver ses forces pour mieux servir Dieu ; mais c'est surtout se mettre en condition de « sentir » les mouvements de l'âme et ainsi d'entrer en relation avec Dieu.
jeudi, 06 juillet 2006 02:00

Les sens intérieurs

Écrit par
Nous utilisons spontanément le vocabulaire des sens corporels pour exprimer les sentiments de l'âme. La métaphore nous est si naturelle qu'elle semble indiquer qu'entre nos sens externes et notre sensibilité interne existe une subtile harmonie : à nos sens extérieurs correspondraient des sens intérieurs. A moins que nos cinq sens aient en eux-mêmes cette double dimension externe et interne.
mercredi, 05 avril 2006 02:00

Pierre Favre, un destin européen

Écrit par
Il y a 500 ans naissait Pierre Favre, compagnon de la première heure d'Ignace de Loyola. Petit berger savoyard, étudiant à Paris, premier prêtre jésuite, missionnaire itinérant, conseiller de prélats et de grands des cours européennes, il connut un destin exceptionnel. Homme bon, fidèle et courageux, il croyait aux vertus du coeur plus qu'à celles de la pensée théorique. Sa vie fut traversée de séparations mais il ne cessa de rechercher ce qui unit les hommes.
Page 6 sur 8

jesuitesChoisir est une revue culturelle d’information et de réflexion, éditée par les jésuites de Suisse romande depuis 1959 - www.jesuites.ch

jesuitesinternational
Jésuites international est l'organisation caritative des jésuites de Suisse. Elle soutient des projets sociaux et pastoraux dans plus de 50 pays du monde.
Tous les trois mois, certains de ces projets sont présentés dans un supplément de la revue choisir.

Découvrez-les ici.