vendredi, 28 juin 2013 09:31

A nos bonheurs

Editorial

Quel bonheur ?

par Louis Christiaens s.j., Genève, consultant et chargé de mission auprès des organisations internationales

Spiritualité

La joie du « merci »

par Luc Ruedin s.j., Villars-sur-Glâne, accompagnateur des « Exercices spirituels »

Spiritualité

La boussole d’Ignace

par Pierre Emonet s.j., Carouge, accompagnateur des « Exercices spirituels », ancien provincial de Suisse

Ignace de Loyola n’est pas un théoricien du bonheur, mais plutôt un praticien qui propose des règles de discernement pour arriver au bonheur intérieur, à la « consolation ». Un état qui indique que nous sommes sur le bon chemin, en accord avec le projet de Dieu, en conscience et en liberté et avec la certitude d’être aimé et reconnu.

Spiritualité

Une joie étrange

par Dominique Salin s.j., Paris, professeur de théologie spirituelle au Centre Sèvres

La course au bonheur présent est devenue un impératif, sur un chemin pavé de stoïcisme, de bouddhisme et de freudisme, où le bonheur céleste éternel ne convainc plus. Mais y a-t-il vraiment séparation entre « bonheur psychologique » et « bonheur spirituel » ? Le dualisme est une tentation. La confusion des plans en est une autre.

Méditation

La vie est belle. Quoique !

par Claude Ducarroz, Fribourg, prévôt de la Cathédrale

L’être humain est un étrange animal. Il vit, c’est une évidence, mais en plus il se pose inévitablement des questions cruciales, ce qui peut faire son bonheur mais fait souvent son tourment. Quel est le sens ultime de tout cela ? La naissance, la vie, la mort ? Comment vivre heureux - au moins de temps en temps - entre une vie qu’on n’a pas choisie et une mort dont nous ne savons ni le jour ni l’heure ?

Bible

Dieu, expert du bon

par Philippe Lefebvre o.p., Fribourg, professeur en Ancien Testament à l’Université de Fribourg

Dieu est spécialiste et source du bon. C’est sa présence en nous qui transforme notre rapport au monde et qui nous rend heureux. Le bonheur passe par cette conscience qu’« Il est », que « nous sommes » et que nous sommes en relation avec Lui.

Prose

Saynètes de vie

par Marie-Jeanne Urech, Lausanne, écrivaine

Marie-Jeanne Urech est la lauréate du Prix Rambert 2013, pour son quatrième roman « Les Valets de Nuit » (Vevey, de l’Aire 2010, 130 p.). Le jury du plus ancien prix littéraire de Suisse romande a été séduit « par ses narrations poétiques servant une critique sociale acérée ». Saynètes sur le bonheur...

Psychologie

Résilience dans la Bible

par Stefan Vanistendael, Genève, sociologue, démographe, membre du Bureau international catholique de l’enfance (Bice)

La Bible suggère que le bonheur compris comme une absence de soucis est illusoire face à la réalité. Elle propose un bonheur entendu comme une plénitude de vie, toute la vie, en y introduisant une dynamique transcendantale. Celle-ci ouvre la porte sur l’espérance a priori folle de la résurrection, hors cadre humain normal, mais néanmoins en cohérence profonde avec l’expérience de vie.

Prose

Rêverie lémanique

par Gérard Joulié, Epalinges, écrivain et traducteur

De jeunes corps sombres, qui se courbent, se redressent, se poursuivant au bas de la terrasse, ont la même teinte que les murs des maisons ; ils paraissent faits de la même chair que ces dieux endormis sur le calme lacustre. Ils rient, pleins d’innocence et de bonheur, et moi je regarde ce jour parfait que je contemple, mais eux ils le vivent. Ce jour m’apparaît, dès maintenant, tel qu’il sera dans leur mémoire alors que je serai retourné en poussière.

Philosophie

Excellence, tranquillité et vertu

par Amanda Garcia, Genève, chercheuse en philosophie au Centre interfacultaire en sciences affectives de l’Université de Genève

Depuis que l’homme a le loisir de philosopher, il s’est demandé comment atteindre le bonheur ; question qui en appelle tout naturellement une autre : après tout, qu’est-ce que le bonheur ? Cette interrogation a joué un rôle prépondérant dans la philosophie antique, s’articulant autour de la notion de « vie bonne ».

Prose

De la dopamine aux pivoines

par Sylvia Härri, Genève, écrivaine et enseignante

Hier j’ai reçu un message. On me sollicitait d’écrire un billet sur le bonheur « spirituel » ou « psychologique ». Tout d’abord, j’ai écarquillé les yeux et j’ai cru à une blague. En relisant le courrier, je me suis aperçue que la requête était tout ce qu’il y avait de plus sérieuse...

Musique

Le plus libre des arts

par Vincent Arlettaz, Fully, rédacteur en chef de la « Revue musicale de Suisse romande »

Malgré sa nature totalement éphémère, la musique donne à la vie humaine une densité qu’elle n’aurait pas sans elle. Peu nombreux sont ceux qui y sont insensibles. Parmi les grands hommes, on pourrait citer, outre Calvin, le créateur du Surréalisme André Breton. Si l’immense majorité des autres ont voulu du bien à la musique, c’est parce qu’elle apporte de la lumière dans l’existence.

Cinéma

Travelling vers le bonheur

par Patrick Bittar, Paris, réalisateur de films

Dans les romans, sur scène ou sur les écrans, le bonheur semble n’être présent qu’en perspective (jusqu’au « happy end ») ou en creux. Peu de films en font la matière de leur sujet. D’abord, parce que faire un film à Hollywood, c’est raconter une histoire ; et pas d’histoire sans histoires, pas d’intrigue sans conflits, pas de drame sans drames. Ensuite le bonheur est un état intérieur. S’il intéresse le cinéma, art du mouvement, c’est éventuellement pour le parcours qui y mène. Ballade pour un bonheur cinématographique en crescendo.

Livres ouverts

Confidences

par Marie-Luce Dayer, Genève, écrivaine et enseignante à la retraite

CHRONIQUE

Extraterrestre

par Gladys Théodoloz, Genève, rédactrice