bandeau art philo
jeudi, 06 octobre 2005 02:00

Dieu : personnage de roman

Écrit par
mardi, 06 septembre 2005 02:00

Les filles de Macbeth

Écrit par
mercredi, 06 juillet 2005 02:00

Le temps d'exister

Écrit par
« Il y a deux péchés capitaux humains d'où tous les autres dérivent : l'impatience et la paresse. Ils ont été chassés du Paradis à cause de leur impatience, ils n'y rentrent pas à cause de leur paresse. Mais peut-être n'y a-t-il qu'un péché capital : l'impatience. Ils ont été chassés à cause de leur impatience, à cause de leur impatience ils ne rentrent pas » F. Kafka.
mercredi, 06 juillet 2005 02:00

Emmanuel Mounier. L'univers personnel

Écrit par
Une anthologie et un récent colloque à l'UNESCO nous révèlent l'originalité et l'actualité d'Emmanuel Mounier, ce penseur engagé, disparu en 1950, qui aurait eu cent ans aujourd'hui.
mercredi, 06 juillet 2005 02:00

De la délicatesse et de la volupté

Écrit par
vendredi, 06 mai 2005 02:00

Diderot

Écrit par
mercredi, 06 avril 2005 02:00

Comment lire Teilhard

Écrit par

L’oeuvre de Teilhard de Chardin comprend environ 200 essais et trois livres : Le Milieu divin, Le Phénomène humain et La Place de l’Homme dans la Nature. Après la mort de l’auteur, la Fondation Teilhard de Chardin a regroupé ces essais selon des thèmes qui correspondent aux différents points de vue de la vision de Teilhard, et les a publiés, ensemble avec les trois livres, en 13 volumes aux Editions du Seuil (Paris).

L’ancien président de l’Association Teilhard de Chardin, Maurice Ernst, qui s’occupe actuellement de la Fondation Teilhard de Chardin, s’efforce de maintenir les publications des écrits de Teilhard et de publier ce qui ne l’est pas encore. Nous lui sommes très reconnaissants pour ce
travail difficile mais nécessaire pour l’avenir de cette oeuvre bienfaisante.

mercredi, 06 avril 2005 02:00

Parution récentes

Écrit par

Arnould 39825Demoulin 42846Jacques Arnould, Teilhard de Chardin, Perrin, Paris 2005, 396 p.


Pierre Teilhard de Chardin, Je m’explique. Textes choisis par Jean-Pierre Demoulin, Seuil, Paris 2005, 316 p.

Page 64 sur 69