banner religion 2016

Religions

mercredi, 21 janvier 2015 01:00

La montagne dans le Coran

Écrit par

Si le symbolisme de la montagne dans le Coran puise certaines de ses sources dans l'Ancien Testament, d'autres lui sont spécifiques, tels son aspect géologique d'ancre permanente, mais aussi de réalité consciente, pôle lumineux menant à la Vérité.[1]

mercredi, 14 janvier 2015 01:00

Zen et christianisme. Des bases pour un dialogue

Écrit par

Le nombre d'Occidentaux pratiquant le zen va croissant. Peut-on sans autre transposer cette méthode sans tenir compte du milieu religieux auquel elle est liée ? Perspectives pour un dialogue fructueux entre christianisme et bouddhisme, deux voies aux fondements anthropologiques différents.

Si la Révolution française avait aboli les délits de blasphème et de sacrilège, la situation semble bien avoir changé. Depuis que l'islam occupe la scène médiatique, c'est-à-dire depuis la révolution iranienne de 1979, le blasphème est redevenu une question philosophique, politique et juridique réccurente.

Trent-quatre pays ont une loi antiblasphème (chiffres de 2011), en majorité en Moyen-Orient et en Afrique du Nord (Maghreb) et subsaharienne (Somalie et Nigéria), donc dans des régions à majorité musulmane. Rappel de quelques notions fondamentales pour contextualiser la réaction autour du blasphème en islam.

 

lundi, 13 octobre 2014 16:49

Reconstruire le Liban

Écrit par

LibanAlain Simonin a participé à un voyage au Liban, du 7 au 15 septembre, organisé par Reconstruire ensemble, une association libanaise qui cherche à relier entre elles toutes les communautés du Liban, séparées par quinze années de guerre. Y ont participé une trentaine de participants de Suisse et de France, ainsi qu'un groupe de libanais maronites, chiites, sunnites, druzes, orthodoxes, emmenés par les Pères Maroun Attala et Hani Tawk. Membre de l'association Compostelle-Cordou, familier donc de ce type de pèlerinage, l'auteur en rend compte ici.

Combien de personnes n'envisagent pas de se rendre à Jérusalem parce qu'elles croient que la région est à feu et à sang ou qu'elles craignent de cautionner la politique israélienne ! Dommage, car le voyage peut ouvrir l'esprit et le
coeur à des réalités insoupçonnées. Récit des moments forts d'un séjour de six mois dans la ville trois fois sainte.

mercredi, 04 juin 2014 16:36

La terre promise

Écrit par

La complexité des relations théologiques entre le christianisme et le judaïsme reste vive, malgré un dialogue persistant, tant l'historicité biblique et la réalité politique se télescopent avec l'existence de l'Etat d'Israël.

G. MontersinoMontersino

Dans un article publié par Le Temps (23.052014), Marcel Boisard, ancien sous-secrétaire général de l'ONU et auteur de nombreuses publications sur l'islam, rappelle le sens du mot djihad et démontre que la véritable guerre sainte n'a rien à voir avec les exactions des extrémistes d'aujourd'hui.

Le djihad est consubstantiel à l'islam. Il est l'instrument de propagation de la religion. Toutefois, il ne signifie nullement «guerre sainte». Une traduction littérale de l'arabe serait «effort». Le Coran contient quarante fois le terme et ne l'utilise jamais dans le sens de guerre. La littérature spécialisée qui lui est consacrée, depuis quinze siècles, est pléthorique.

Page 4 sur 8