banner societe 2016

1 Trois femmes et trois loupsTrois femmes et trois loups par Eugène Grasset (1841-1917) – domaine publicVoir des enfants se déguiser en sorcières pour Halloween nous rappelle qu’il fût un temps où elles étaient persécutées et exécutées par la société. Pour revenir sur cette période terrible de l'histoire de l'Europe, Thomas Reese -prêtre jésuite, journaliste et écrivain américain- a interviewé le révérend David Collins, professeur jésuite d'histoire à l'Université de Georgetown à Washington.

Giulia Zarzis2Un autre enterrement dans «le cimetière des inconnus» signe le début du mois d’octobre à Zarzis, une ville côtière du sud-est de la Tunisie, non loin de la frontière avec la Libye. C’est Chamseddine Marzoug, ex-pêcheur, ex-chauffeur de taxi et bénévole du Croissant-Rouge à Zarzis, qui s’occupe des ensevelissements. «Cet été, j’ai enterré 60 personnes», dit-il en montrant du doigt les tas de sable du terrain vague que la commune a mis à disposition du Croissant-Rouge.

lundi, 09 octobre 2017 10:00

Exilés à Calais: bienvenue en Utopie

Écrit par

Calais Lambert PhotoKantorowiczTorres1Photographies © Nastassia Kantorowicz TorresÀ Calais ou Paris, des centaines de migrants dorment dans la rue, guettés par le découragement dans les méandres de leur exil. Ils reçoivent l'aide de nombreux bénévoles souvent aussi jeunes qu'eux, rendue nécessaire par la démission de l'État. Cette générosité révèle une réalité alarmante, une impasse politique et sociale, mais aussi le désir d'un engagement porteur de sens et de changement, qui anime leur génération. Julien Lambert, jésuite genevois qui a travaillé et vécu trois semaines avec eux cet été, partage son regard sur ces deux quêtes, ces deux jeunesses qui se rencontrent...

garcia uriburu 2En 2010, l’artiste Nicolas Garcia Uriburu et Greenpeace colorent les eaux du Riachuelo en vert - l'un des cours d'eau les plus pollués de la planète, qui sépare le sud Buenos Aires de sa banlieue - pour réclamer le nettoyage du bassin. © Greenpeace«Objectif, objectif, dis-moi qui est le plus beau?» Depuis l’avènement de la photographie, le paysage se pare de ses plus beaux effets pour sublimer la réalité et flatter l’œil de celui qui le regarde. Plus rien d’objectif pourtant dans la démarche du photographe qui traduit la nature plutôt que de la refléter dans ses moindres détails. Les représentations paysagères évoluent donc de pair avec notre vision de la nature, influencée par le développement de l'écologie. Près de deux cent ans de clichés passés sous la loupe par Anaïs Belchun, doctorante en arts plastiques au sein du laboratoire LARA-SEPPIA de l’Université de Toulouse Jean Jaurès. Elle signe une thèse sur «L’écologie à l’œuvre dans les arts du paysage».

lundi, 26 juin 2017 10:58

Le souffle de l’espace

Écrit par

index« Petites boîtes, boîtes, boîtes,
Petites boîtes très étroites
Petites boîtes, boîtes, boîtes,
Toutes, toutes, toutes pareilles... »

Graeme-Allwright, le chanteur des années 1960, pointe dans cette terrible chanson, désespérante et gaie, la dérive de nos sociétés vers la vie en boîtes. Vie hors-sol, emmurée dans les murs de la salle de cours, dans la chambre, emmurée dans les rues de la ville entre le béton des façades et le goudron du sol, emboîtée dans la géométrie, les angles droits des pièces de l’appartement, de l’ascenseur, des murs extérieurs, des rues, emboîtée dans ce regard qui bute toujours, tout près, sur des murs, de l’asphalte, des murs, des murs... Vie réduite pour tout accès au monde à ouvrir des boîtes de conserve à perpétuité (écrans multiples et divers, claviers) d’où jaillissent des vies en conserve. Monde en conserve, nature même en conserve. Ah, les beaux films sur la taïga et ses derniers tigres blancs !

Biologiste, éducateur nature, Louis Espinassous est aussi conteur, romancier, accompagnateur en montagne et berger-fromager dans les Pyrénées. Il est l’auteur notamment de Besoin de nature. Santé physique et psychique, (éditions Hesse 2014), dont ce texte est tiré.

jeudi, 08 juin 2017 10:25

Les conversions en prison

Écrit par

Véronique Lecaros est une spécialiste des mouvements évangéliques en Amérique latine et a écrit plusieurs articles à ce sujet dans choisir. Elle est notamment co-auteure de Le Pentecôtisme. Racines et extension Afrique / Amérique latine (Paris, L’Harmattan 2014, 318 p.) et auteure de L’Église catholique face aux évangéliques. Le cas du Pérou (Paris, L’Harmattan 2012, 252 p.).

La conversion religieuse comme alternative à la prison. La proposition paraît absurde, pourtant elle remporte un franc succès en Amérique latine, notamment au Pérou, et obtient des résultats estimables. Comment l’expliquer sociologiquement et psychologiquement ?

 Professeur honoraire au Département d’écologie et d’évolution de l’Université de Lausanne, Daniel Cherix a été conservateur du Musée de Zoologie du Palais de Rumine. Il est chroniqueur à la RTS pour Monsieur jardinier et le président de la Commission de recherche du Parc naturel périurbain du massif du Jorat.

La création de réserves naturelles a bonne presse en Suisse. Ainsi un nouveau parc périurbain pourrait voir le jour en 2020 dans la forêt du Jorat (canton de Vaud). Mais ces îlots de verdure ne s’apparentent-ils pas finalement à des musées de la biodiversité ou à des luna-park « bio » pour citadins stressés ? Réponse avec Daniel Cherix.

plastique 7eme continentPour la 8e fois d’affilée, les 28 États membres de l’Union européenne ont échoué, mardi 30 mai, à se mettre d’accord sur une définition réglementaire des perturbateurs endocriniens. Ces molécules de synthèse, omniprésentes dans notre univers quotidien (pesticides, plastiques, cosmétiques, emballages, meubles...), modifient les systèmes hormonaux et sont suspectées d’être à l’origine de diverses maladies, telles le cancer du sein, l’infertilité, le diabète, l’obésité et des troubles du comportement.

Page 3 sur 23