mardi, 01 juin 2021 08:01

Sommaire choisir n° 700

ÉDITORIAL 

Lire ou écrire, une clé pour la liberté
par Pierre Emonet sj, Carouge, directeur


LITTÉRATURE

SPIRITUALITÉ

Une conversation spirituelle
par Pascal Sevez sj, Paris, directeur du Centre d’études pédagogiques ignatien
«Si j’ai choisi de t’écrire, Pierre, c’est que j’ai préféré m’adresser à toi plutôt que de parler de toi. Il m’a semblé ainsi réduire, effacer même par instants, la distance qui sépare la vie de la mort.» À lire le dernier livre de Robert Bober, je revis par échos successifs combien, à « peau du texte » comme il le dit, la littérature est conversation.

BIBLE

L’histoire d’une Parole
par Marie-Thérèse Bouchardy, Genève, documentaliste
Écrivain, traducteur et éditeur (Bayard puis P.O.L), Frédéric Boyer est connu pour ses relectures con­tem­poraines d’écrits anciens. Il a no­tamment dirigé l’édition de la Nouvelle Traduction de la Bible (Bayard 2001). Depuis quelques années, avec l’illustrateur Serge Bloch, il s’attaque aux textes fondateurs de l’Ancien Testament, les réécrivant pour l’un, les dessinant pour l’autre. Dans cet ouvrage récent, ils nous convient à une immersion visuelle dans la Parole de Jésus.

LETTRES

Le poète et le philosophe
par Gérard Joulié, Épalinges, traducteur et écrivain
Gérard Joulié a été durant 40 ans le traducteur de l’anglais au français des éditions l’Âge d’Homme où il a publié La forêt du mal (2014) et Chesterton ou la quête excentrique du centre (2018). Il écrit aussi de la poésie sous le pseudonyme de Sylvoisal. Ce texte est tiré de Poèmes à moi-même (Le Cadratin 2017).

CINÉMA

L’esprit ou la lettre. De l’adaptation d’œuvres écrites
par Patrick Bittar, Paris, réalisateur
L’exploitation de films en fête foraine par les Frères Lumière, puis par Georges Meliès et les frères Pathé, favorise à la fin du XIXe siècle l’essor commercial du cinéma en France. Très vite cependant, dès le début du XXe siècle, les producteurs se mettent à viser un public plus haut de gamme que celui des foires. Ils proposent des films à la narration plus ambitieuse et puisent dans le répertoire littéraire pour anoblir leur «produit».

DESSINS

Albums illustrés, le texte en bonus: Denis Kormann
Céline Fossati, Begnins, journaliste à choisir 
Graphiste de formation et illustrateur de cœur, comme il se définit lui-même, Denis Kormann a longtemps travaillé pour la presse. Aujourd’hui, le principal de son activité va à la création d’albums illustrés avec, notamment, sa trilogie Mon grand livre de contes et légendes suisses dont le troisième volet est à paraître.

ESSAI

Un timbre-poste pour s’y loger
par Martin Rueff, Genève, poète, traducteur
«Tu m’as pris l’océan, tu m’as pris l’Espace.
Tu m’as laissé un timbre-poste pour m’y loger
de barreaux de prison entouré.
Le résultat ? Aucun je pense :
tu m’as laissé mes lèvres
qui forment les mots
et le silence pour les former.» (Ossip Mandelstam)

MARKETING
À l’ère du «capitalisme artiste»
par Jérôme Meizoz, écrivain, sociologue
«Flux tendu des publications, tir nourri des éditeurs. Ma crainte : qu’ils se dotent bientôt de bombardiers. Je songe à aménager ma cave» (Éric Chevillard). La vie littéraire est surdéterminée aujourd’hui par les exigences commerciales et médiatiques. Les techniques de storytelling donnent souvent le ton, le nom d’auteur glisse vers le statut de marque commerciale et les médias cherchent à montrer les écrivains en personne, en privilégiant les «belles gueules». Qu’en résulte-t-il pour les autrices et les auteurs?

MÉCÉNAT

Écrivains en résidence. Entretien avec Vera Michalski-Hoffmann
par Céline Fossati, Begnins, journaliste choisir
Éditrice depuis plus de trente ans, mécène discrète, mais très active dans le monde littéraire, elle est la présidente de la fondation qui porte le nom de son mari, Jan Michalski, avec qui elle a fondé les éditions Noir sur Blanc. Une fondation qui propose notamment des résidences pour écrivains. Un concept bien connu du monde des arts qui sonne un peu comme un cadeau.


BRUIT

ENVIRONNEMENT
Quand les animaux souffrent de notre vacarme
par Chloé Laubu, Genève, vulgarisatrice scientifique
Les effets néfastes du bruit sur la santé humaine sont bien connus: perturbation du sommeil, de l’humeur, troubles cognitifs, risques cardiovasculaires… mais qu’en est-il des animaux? De plus en plus d’études tendent à montrer que le bruit affecte aussi leur vie. Cette gêne ne concerne pas seulement quelques espèces sensibles ou des écosystèmes particuliers. Les dernières études montrent des répercussions bien plus généralisées.

REGARD
Une plongée dans mes sons du Japon
par Annick Chevillot, Lausanne, journaliste
Le bruit au Japon, c’est quoi? Chaque pays en dresse sa propre cartographie, même si la douleur et l’inconfort sont partout identiques dès que l’on entre dans la pollution sonore. En quoi la perception du bruit diffère-t-elle entre Tokyo et nos plaines? Que dit-elle de l’archipel? Le silence y est-il devenu l’apanage des riches essayant de s’extraire de l’assourdissante capitale? À la recherche de réponses, j’ai mordu dans ma madeleine de Proust à moi, les sons nippons.

MUSIQUE
Sur un malentendu
par Vincent Arlettaz, Fully, musicologue et musicien
Que de fois n’avons-nous pas entendu cette phrase: «Cette musique, pour moi, ce n’est que du bruit!» Il n’y a pourtant, selon la signification précise des termes, aucune incompatibilité entre musique et bruit: certaines musiques, notamment africaines, se basent en effet essentiellement sur des instruments de percussion, qui ne produisent que des bruits. Et de nombreux sons, comme ceux du téléphone ou de la cocotte-minute, ne font pas musique… Comment s’y retrouver?

Depuis que le silence…
Entretien avec Xavier Dayer, compositeur
par Charles Sigel, Thonon-les-Bains (F), rédacteur à Forum Opéra
«Ce que j’avais en tête, c’est quelque chose qui transporte, comme des ondes» (Xavier Dayer). Quand le portraitiste d’artistes Charles Sigel et le compositeur genevois Xavier Dayer se rencontrent autour de Depuis que le silence n’est plus le père de la musique, l’idée se fait palpable. Sur un tempo envoûtant, emportés par la poésie de Nicolas Bouvier et les notes des instruments, ils nous parlent de voyage, du temps qui passe et du processus créatif.

CULTURE

ARTS
Artistes, vigies et lanceurs d’alertes
par Gérald Morin, Vence (F), cinéaste et journaliste
De qui et de quoi parle-t-on? Du rôle de l’artiste dans la société? Du rôle qu’on lui prête ou de l’engagement qu’il se donne à lui-même? «Le métier d’artiste, déclarait Guy Bedos, c’est de faire passer au singulier des émotions plurielles. Nous sommes les haut-parleurs des anonymes.»

ARTS
Adrian Ghenie, un regard contemporain sur le passé
par Geneviève Nevejan, Paris, journaliste et historienne de l’art
Son œuvre est inaccessible, souillée par le néant comme l’histoire. Art morbide voire glauque, il l’est parce qu’il interroge notre présent à la lueur de la mémoire collective. Obsédé par le mal, rattaché à l’héritage artistique de ses pères, le Roumain Adrian Ghenie est aussi l’un des artistes contemporains les plus cotés du marché.

CINÉMA

Un perpétuel Nouvel Évangile
Entretien avec Milo Rau, réalisateur et dramaturge
par Lucienne Bittar, Genève, rédactrice en chef
Habité par les récits fondateurs de l’humanité et par une certaine forme d’utopie marxiste, le dramaturge suisse Milo Rau ne pouvait rester insensible au personnage de Jésus et à son appel révolutionnaire. Qui serait aujourd’hui Jésus? et qui seraient ses apôtres? s’est-il demandé. Avec Le Nouvel Évangile, il signe un film documentaire «biblique» à la croisée des genres et un manifeste de solidarité avec les migrants et migrantes en Europe.

LIVRES OUVERTS
Recensions n° 700
Chaque trimestre, la revue choisir présente une sélection de recensions d'ouvrages.

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Michel Gounot Godong

Hier traîtres ou champions de la version, aujourd’hui passeurs de culture, voire même auteurs, les traducteurs suscitent un intérêt certain. Une évolution qu’analyse Josée Kamoun.


Michel Gounot Godong

Comment notre cerveau dépouille-t-il les ondes sonores et quels impacts ont-elles sur nous? D’où viennent les hallucinations auditives? Des réponses avec la neuroscientifique Valentina Mancini.