×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 154
banner societe 2016

Société

mardi, 06 novembre 2001 01:00

Pour canaliser la violence, donner la parole

Écrit par
Intitulées assemblées de classe dans le secondaire, parlements au niveau des établissements, conseils dans la division primaire, de «nouvelles» pratiques font leur apparition peu à peu dans le champ scolaire. Ces espaces de parole et de décision ouverts aux élèves partagent, à divers degrés, l'ambition de leur permettre de confronter leurs idées, de donner leur avis sur ce qu'ils vivent, voire dans certains cas, de participer à certaines décisions qui les concernent. Il convient de se demander ce que recouvre cet engouement récent, ce qui le provoque, et sur quelle évolution du discours social et de la culture il s'appuie.
jeudi, 06 septembre 2001 02:00

Mutilations sexuelles : un combat enfin reconnu

Écrit par
ll y a 130 millions de femmes excisées dans le monde. Chaque année, 2 millions de fillettes subissent cette sanglante coutume. Avec l'immigration africaine, nos pays sont également confrontés à ces mutilations génitales. Qu'en est-il en Suisse ? La Conférence sur l'excision du 21 mai, organisée à Berne par l'UNICEF Suisse et la Fondation suisse pour la santé sexuelle et reproductive (PLANeS), a fait le tour de la question, évoquant notamment l'importance de l'excision dans la question de l'asile.
vendredi, 06 juillet 2001 02:00

La responsabilité du journaliste catholique

Écrit par
Que la responsabilité du journaliste soit rude, nul n'en doute. La question devient encore plus vive et plus insistante si l'on fait profession d'inscrire son métier dans la fidélité au message du Christ, non point que la responsabilité du journaliste chrétien soit sans commune mesure avec celle de tout autre journaliste, mais parce que son souci de fidélité à l'esprit de l'Evangile doit le conduire à redoubler de vigilance devant les dérives possibles. Pour en prendre la mesure, sans doute faut-il commencer par mesurer les défis, afin d'entrevoir ensuite quelques lignes de conduite.
vendredi, 06 juillet 2001 02:00

L'intimité en spectacle

Écrit par
La télépoubelle, comme on l'a appelée, fait le plein d'audience partout où elle passe. Certains se bouchent le nez, d'autres applaudissent. L'intime fait recette, espionné par l'oeil indiscret de dizaines de caméras, surmédiatisé comme un événement de force majeure. Evénement ayant, qui rapporte gros aux chaînes privées qui s'y lancent. Nous avons demandé à Georges Abraham, docteur en psychiatrie, de s'exprimer sur l'intimité, à travers le phénomène Big Brother et les nouveaux moyens de communication qui brisent la barrière privé/public.Comme Blaise Pascal, G. Abraham pense que tout le malheur de l'homme (moderne) est de ne pas savoir rester seul. Et par intimité, il entend plutôt intériorité.
mardi, 06 mars 2001 01:00

Ils étaient tous ensemble, en train

Écrit par
«
mardi, 06 mars 2001 01:00

Rêves régressifs : l'automobile

Écrit par
L'homme est attiré par la voiture, et malgré les lourd tribus qu'il doit lui sacrifier, il ne se lasse pas de ses services. Car plus qu'un simple instrument de transport, l'automobile est devenue un reflet de sa personnalité, un espace d'individualité. Vraiment ?
lundi, 06 novembre 2000 01:00

Le sida comme révélateur

Écrit par
Le sida s'est banalisé. Les médias l'ont évacué de leurs colonnes et de nos pays. Le sida, maintenant, c'est l'Afrique, l'Asie. Pourtant, même si la maladie est en régression sous nos cieux, elle demeure le champ dramatique d'un terrible questionnement éthique et sociologique. Maroun Tarabay, sociologue et aumônier maronite de 1989 à 1998 à la maison Soleil Levant où sont accueillis toxicomanes et malades du sida, s'est penché sur le vécu des pensionnaires, sur les attitudes de la société civile et religieuse et sur le rôle des médias.
dimanche, 06 février 2000 01:00

Téléphones mobiles, une révolution dans les moeurs

Écrit par
Le téléphone mobile est la mutation technologique la plus visible de cette fin de siècle et peut-être la plus fulgurante. Dans notre pays, 30% des Suisses possèdent déjà un téléphone mobile et depuis le début de l'année 1999, on compte 75 000 nouveaux convertis chaque mois. Pourtant, on ne s'interroge guère sur les bouleversements qu'il fait subir aux usages sociaux, patiemment construits pour nous aider à supporter la vie en groupe.
Page 9 sur 9