banner religion 2016

Eglises

"Laudato si‘ – loué sois-tu": les mots du refrain de saint François d’Assise sont les premiers et les derniers du texte. La louange de la terre ou, dit en termes chrétiens : de la création de Dieu, constitue le cadre, la motivation et le but de la lettre encyclique du Pape François sur la sauvegarde de la maison commune. La maison commune est notre terre. Elle est notre sœur et notre mère. Louée soit-elle, mère terre. L’encyclique traite de l’écologie dans une perspective mondiale, elle parle donc de la maison qui est notre terre. Le Pape s’adresse expressément à tous les humains et pas seulement aux catholiques. Car la vie sur notre planète et le futur de la terre sont l’affaire de tous.

L'encyclique du pape François "Laudato Si" est officiellement publiée. Ce texte magistériel est « une invitation urgente à un nouveau dialogue sur la façon dont nous construisons l’avenir de la planète ».
Vous pouvez le trouver en différentes langues sur le site du Vatican ou dans les PDF attachés ci-dessous.

pdf icon Version française

jeudi, 16 avril 2015 16:50

Un sacré directeur !

Écrit par

Après Jean Paul II et Benoît XVI, plus mystiques ou théologiques, j’ai pour la première fois l’impression que le pape me parle en directeur, supérieur, confesseur, maître de conscience, guide spirituel. Il me parle comme à un fils ou à un petit-fils ; à un fils spirituel en tout cas.

jeudi, 16 avril 2015 16:47

Cléricalisme

Écrit par

Les témoignages présentés dans ce numéro laissent penser, avec juste raison, que le prêtre suisse n’a plus rien de clérical. Car aucun ne chercherait à diriger politiquement la société.

Le prêtre aujourd’hui semble avoir revêtu le vêtement que saint Vincent de Paul exigeait des Filles de la Charité rassemblées dans la Congrégation religieuse qu’il venait de fonder : s’habiller comme les jeunes filles modestes de leur temps, servir les pauvres en passant inaperçues. C’est sans aucun doute dans cet esprit que notre pape François répondit à un journaliste laïc qui l’interviewait : « Quand j’ai face à moi quelqu’un de clérical, je deviens automatiquement anticlérical. Le cléricalisme ne devrait rien avoir à faire avec le christianisme. »

jeudi, 16 avril 2015 16:43

Rue des prêtres...

Écrit par

La « rue des prêtres » se trouve dans la petite ville de Yenne en France, sur le chemin de Compostelle. Elle date certainement d’une époque où il devait y avoir des moines, puisque dans l’église se trouvent des stalles. C’est un joli clin d’oeil pour silloner la réflexion autour du ministère sacerdotal.

jeudi, 16 avril 2015 16:38

Entre hommage et espérance

Écrit par

Je suis prêtre depuis dix-huit ans. L’âge de la majorité ? C’est le temps où l’on cesse enfin d’être considéré comme un « jeune prêtre ». Un temps bien trop court encore pour tirer des bilans et faire valoir une expérience, mais assez long déjà pour considérer avec un peu de distance le port d’où l’on est parti.

jeudi, 16 avril 2015 16:33

Le continent numérique

Écrit par

Le pape François « twitte ». Il le fait même presque tous les jours. Il demande également aux prêtres d’être présents à la périphérie. C’est en m’appuyant sur ces deux points que j’essaie, à mon humble manière, d’être un prêtre « selon le pape François ».

jeudi, 16 avril 2015 16:31

Le prêtre au XXIe siècle

Écrit par

Le pape François cherche à concilier les différents bords de notre société et demande aux prêtres de s’atteler à la tâche. Mais quand il s’agit des difficultés concrètes que rencontrent les prêtres dans leur vie - en particulier en Occident - il n’apporte pas de réponses satisfaisantes.

Page 4 sur 17