mardi, 08 décembre 2020 10:22

Sommaire choisir n° 698

ÉDITORIAL 
Ni prison ni alibi, le passé
par Pierre Emonet sj, directeur


MÉMOIRE

BIBLE 

Le souvenir, terreau de la foi  
par Jean-Bernard Livio sj, Villars-sur-Glâne, bibliste et archéologue 
Comme ne cesse de nous le rappeler la Bible, faire mémoire est une démarche de foi primordiale, éloignée de tout esprit passéiste. Le but est de rendre présent le passé, de façon à aider le croyant à investir son aujourd’hui et à se tourner vers l’avenir. Célébration et action vont ainsi de pair pour le judaïsme et le christianisme.

SOCIÉTÉ 
Déboulonnage ou contextualisation?
entretien avec Sébastien Farré et Yan Schubert
par Benito Perez, Genève, co-rédacteur en chef du Courrier 
On ne les voyait plus, mais elle agitent le débat public depuis le printemps 2021 sous l’action des mouvements féministes ou anticolonialistes et antiracistes. Statues et plaques de rues, ces lieux de célébration ou outils de la contestation, questionnent notre relation au passé et à l’espace public. Un voyage dans une histoire bien présente dans nos villes, auprès de deux spécialistes genevois.

POLITIQUE 
Hongrie, un pouvoir qui écrit et efface l’histoire  
par Paul Gradvohl, Nancy (F), historien de l’Europe centrale contemporaine 
En Hongrie, l’histoire sert aujourd’hui de rampe de lancement à un autoritarisme qui se veut le restaurateur des gloires passées et d’un ordre ethnique rêvé où les Hongrois mèneraient les autres peuples du bassin des Carpates, au nom de la chrétienté occidentale. La refonte récente de la place du Parlement et de ses alentours le montre.

POLITIQUE 
Le périple de Sainte-Sophie ou la sagesse malmenée  
par Jean Marcou, Grenoble, professeur à l’Université Grenoble Alpes 
Comme à l’époque ottomane, pour la première fois depuis 85 ans, le basilique-mosquée-musée de Sainte-Sophie a accueilli à Istanbul, le 24 juillet 2020, la prière musulmane du vendredi. Plus que religieuses à proprement parler, les raisons de cette reconversion résultent de motivations politiques nationalistes. Depuis l’été d’ailleurs, les événements marquant la volonté expansionniste du président Erdoğan se sont accélérés.

HISTOIRE 
Le Valle de los Caídos ou l’ombre du franquisme
par Thierry Maurice, Genève, historien et hispaniste 
«Il faut que l’édifice à venir ait la grandeur des monuments antiques, qu’il défie le temps et l’oubli et constitue un lieu de méditation et de repos où les générations futures rendront honneur à ceux qui leur ont légué une Espagne meilleure. À ce but répond le choix d’un lieu retiré où s’édifiera un temple grandiose à nos morts, de sorte que l’on puisse prier des siècles durant ceux qui sont tombés sur le chemin de Dieu et de la Patrie.» (Général Franco)

HISTOIRE 
Nicolas II, du tsar sanguinaire au tsar innocent 
par Korine Amacher, Genève, professeure d’histoire russe et soviétique à l’Université de Genève 
À travers les différents visages prêtés à Nicolas II, dernier tsar de Russie, par le peuple et les politiques russes depuis sa mort en 1918, c’est toute l’histoire du pays depuis la chute du tsarisme qui est revisitée. Voyage au fil de ces successives révisions.

CINÉMA 
Quand Hollywood écrit l’histoire
par Patrick Bittar, Paris, réalisateur de films 
Formidable machine de guerre culturelle, le cinéma américain du XXe siècle a forgé, sur les écrans et dans les esprits, l’image d’une nation de héros luttant pour les libertés, que ce soit sur son sol ou à l’étranger. Les westerns, dès 1903, et les films d’après la Seconde Guerre mondiale sont les prototypes de cette industrie hollywoodienne, étroitement liée au Département de la défense.

MÉDECINE 
Épigénétique: peut-on échapper à son ADN?
par Ariane Giacobino, Genève, médecin généticienne, et Céline Fossati, Begnin, journaliste 
La mémoire. Elle ne se loge pas uniquement dans nos têtes. Elle colonise également nos cellules. Et ce que l’on vit, comment on vit, a une incidence sur la manière dont nos gènes s’expriment ou se taisent, les nôtres et parfois même ceux de notre descendance. Ce qui opprime un individu ou un peuple pourrait ainsi influencer le code génétique de plusieurs générations suivantes? La généticienne Ariane Giacobino essaye de répondre.


ANTICIPATION

SCIENCES 
Biologie de synthèse et superintelligence: quelle responsabilité?
par Nayef Al-Rhodan, Oxford, neuroscientifique et géopoliticien 
Les nombreuses expériences dans le domaine de la modification du génome humain et de la biologie de synthèse demeurent à un stade précoce, pourtant il ne fait aucun doute qu’elles conduisent l’humanité en terrain inconnu. Il convient d’accorder, au sein de ces développements effrénés, une attention particulière aux conséquences sociales, politiques, éthiques et existentielles de ces recherches. La neuro-philosophie peut nous y aider.

POLITIQUE 
Climat: aveugles et sourds
entretien avec Dominique Bourg, expert en durabilité
par Lucienne Bittar, rédactrice en chef 
Il a fallu attendre que le réchauffement climatique soit perceptible par monsieur et madame tout-le-monde, en particulier en Occident, pour que les gouvernements prennent la mesure de la catastrophe. Mais l’ont-ils vraiment fait? Pressurisés par les attentes des citoyens et des lobbys économiques, empêtrés dans des croyances idéologiques illusoires, les dirigeants ont toujours un train en retard. Pour le philosophe franco-suisse Dominique Bourg, l’heure n’est plus aux consensus ni aux compromis.

ART 
Ce qui est, ce qui sera et ce qui aurait pu être
par Amanda (Garcia) Spierings, Genève, rédactrice et philosophe 
L'apocalypse, on ne l’imaginait pas comme ça. Ni hordes de zombies ni peste foudroyante ni révolution et effondrement de la civilisation ni chaos et avènement d’un état de guerre permanent... À la place, la sournoise Covid 19, accompagnée d’un nouveau bouquet de règles (éloigne-toi, désinfecte-toi, porte ton masque !) et de la réalité familière des inégalités toujours plus exacerbées. La science-fiction, avec son ballet d’utopies et de dystopies, nous aurait-elle trompés?»

FINANCE 
De l’incertitude au risque ou de la réalité au modèle
par Paul H. Dembinski, Genève, fondateur et directeur de l’Observatoire de la finance 
En novembre 2008, lors de sa visite à la London School of Economics, la reine Elisabeth II lança un pavé dans la marre en posant une question inattendue et hautement dérangeante au gotha de la finance et de l’économie réuni pour l’occasion. S’agissant de la crise financière alors récente, la reine demanda: comment se fait-il que personne d’entre vous ne l’ait vu venir? La question a fait l’effet d’une bombe.

THÉOLOGIE 
De la gratitude à l’espérance
par Marc Rastoin sj, Paris, bibliste 
«Je considère (…) qu’entre tous maux et péchés imaginables, l’ingratitude est un de ceux qui méritent le plus d’être en abomination devant notre Créateur (…). Elle est en effet méconnaissance des biens, des grâces et des dons reçus ; elle est la cause, le principe et l’origine de tout mal et de tout péché. Au contraire, combien sont aimées et estimées, au ciel et sur la terre, la gratitude et la connaissance des biens et des dons reçus.» (Ignace de Loyola)


CULTURE

LETTRES 
Des Mohicans au Valais
rencontre avec Philip Taramarcaz, Genève, médecin et écrivain
par Lucienne Bittar, rédactrice en chef 
Quête de liberté pour le héros et enquête sur ses propres origines pour l’auteur, Comme des Mohicans est un roman initiatique et d’aventure, entrecoupé d’expressions patoisantes, qui a pour cadre le Valais de la fin du XIXe siècle. Une terre soumise au carcan de l’Église et pétrie de lourdes conventions sociales et familiales, mais sur laquelle fleurissent herboristes et contrebandiers, comme autant d’ouvertures sur l’horizon.

CINÉMA 
Jean-Luc Godard: un souffle, un nom, un mythe 
par Nathalie Dassa, Paris, journaliste 
Il est l’un des mythes de la Nouvelle Vague. Ce 3 décembre, le cinéaste franco-suisse a fêté son 90e anniversaire, une année 2020 qui a également vu célébrer les 60 ans de son œuvre fondatrice, À bout de souffle, qui a changé le visage du cinéma français. Un temps idéal pour se replonger dans le parcours et le laboratoire de création de ce révolutionnaire, qui a interrogé la puissance de l’image, ses usages politiques et militants, tout en réinventant le langage cinématographique.

EXPOSITIONS 
L’aura de Rodin dans l’œuvre de Jean Arp
par Geneviève Nevejan, Paris, journaliste et historienne de l’art 
Tout les oppose. Plus qu’à un dialogue, on songerait plus volontiers à une confrontation entre le naturalisme de l’un et l’abstraction radicale de l’autre. Pourtant l’influence de Rodin sur le jeune Arp, de 46 ans son cadet, fut bien réelle. Afin de le démontrer, la Fondation Beyeler se livre à une véritable enquête policière, traquant, au-delà des hommages explicites, les invisibles indices qui confirment l’indéfectible admiration de Jean Arp pour son aîné.

LIVRES OUVERTS
Recensions n° 698
Chaque trimestre, la revue choisir présente une sélection de recensions d'ouvrages.

Salvador Mary Pimmel Freeman

Martin Maier sj se trouvait au Salvador en 1989, lors de l'assassinat de six jésuites et de deux laïques et de tant d’autres victimes innocentes. Comment parvenir à la réconciliation sans souvenir et justice?
Sa réflexion sociologique et théologique


la race des orphelins

Le deuxième roman d’Oscar Lalo rend hommage à toute une génération d’oubliés de la Seconde Guerre: les enfants des Lebensborn, ces «usines à bébés» de l’Allemagne nazie.
Une lecture de Myriam Bettens