jeudi, 20 juin 2019 12:33

Sommaire choisir n° 692

ÉDITORIAL

Entre luxe et malheur
par Pierre Emmonet sj, Genève, directeur


DÉPAYSEMENT

MÉDITATION
La vie est un achèvement 
par Jean-Blaise Fellay sj,  Villars-sur-Glâne, ancien directeur spirituel des séminaires diocésains des évêchés de Lausanne, Genève et Fribourg et de Sion
Le mythe de Sisyphe illustre l’absurde de l’éternel recommencement des cycles terrestres. Ainsi en est-il du venir et du partir. Comment trouver du sens dans notre monde? L’espérance chrétienne propose une rupture, l’offre d’un nouveau départ et une réconciliation finale. La parabole du fils prodigue nous y invite.

PHILOSOPHIE 
Partir et gagner de nouvelles dettes 
par Étienne Perrot sj, Lyon, économiste, professeur invité à l’Université de Fribourg
«Qu’il fait/ bon vivre/ quand on/ revient chez soi/ que l’on/ revoit le toit/ où vous/ attend la joie/ la joie/ de vivre/ les amis d’autrefois/ bonjour», scandaient les Compagnons de la chanson au début des années 60. Le retour à la maison, suite à un dépaysement bienvenu, est-il vraiment toujours ce lieu de bonheur chanté par les poètes?

RELIGION
Le judaïsme, une religion de la terre 
Propos de David Hamidovic, historien
par Liz Hiller, Genève, journaliste
Les fondements du judaïsme remontent à l’Antiquité, avec la Bible hébraïque. Plus que d’autres, le judaïsme est une religion de l’enracinement. Le juif de la diaspora rêve toujours de retourner à la «terre promise». Celle-ci cependant se définit différemment selon les visions politiques de chaque composante juive. Un héritage de l’histoire que décrypte David Hamidovic.

LETTRES
Le chemin du Zanskar (Inédit)

par Elisa Shua Dusapin, Bure (JU), écrivain
Des chants jaillissent des enfants à mes côtés, emplissent l’étendue rocailleuse du Zanskar, s’élèvent si haut que le vent les emporte au-delà des montagnes jusque dans les vallées du Ladakh.

PSYCHOLOGIE
Les enracinements à l’épreuve de l’Histoire
par Jean-Claude Métraux, Lausanne, psychiatre et psychothérapeute d’enfants et d’adolescents
Malgré l’accélération des moyens de communication, la profusion des ondes et la circulation facilitée des marchandises, la terre d’origine semble extrêmement lointaine, inaccessible même, pour les émigrés déshérités du Sud, échoués dans nos contrées. Pour éviter le mal du pays, la ghettoïsation demeure une alternative.

PSYCHOLOGIE
Équilibre et ouverture
par Raphaël Broquet, Genève, psychothérapeute
L’être humain se développe tout au long de sa vie dans la relation avec son environnement, dans une articulation constante entre son équilibre personnel et les autres. Inutile de définir ce qui est premier, l’autre ou soi-même. Ce va-et-vient entre la sécurité personnelle, intérieure, et la découverte extérieure, l’ouverture, est vital.

ÉDUCATION
Des racines pour s’ouvrir au monde
par Amanda Spierings, Genève, philosophe, rédactrice
«Entre terre et ciel, mon cœur balance, je ne sais pas lequel des deux prendre…» [adaptation libre d’une comptine enfantine]. Et pourquoi pas les deux, par un subtil jeu d’équilibre que connaissent bien des parents chargés de mener leurs enfants sur le chemin de la connaissance? Un exercice qui passe par la consolidation des fondations et leur remise en cause.

ÉTHIQUE
Le tourisme, pour le pire et le meilleur
par Olivier Abel, Montpellier, philosophe
Nouvelle forme de religiosité, le tourisme transforme les paysages et les cultures. C’est sa profonde ambiguïté qu’il faut explorer, avant de tenter de comprendre le risque spirituel dont elle est le symptôme. Car si le touriste est souvent «moralement» en vacance, irresponsable, un danger plus grand le guette encore: le désabusement nihiliste.

SOCIÉTÉ
Voyager ou préserver la nature
Le dilemme d’une génération
par Céline Fossati, journaliste choisir 
Quand on a vingt ans au XXIe siècle, rêve-t-on encore de faire le tour du monde? Assurément. Mais comment ignorer que notre planète souffre de ce tourisme de masse? Le low cost aérien a fait du bien au porte-monnaie familial, mais à quel prix écologique? Deux étudiants se sont prêtés au jeu du discernement sur ce qui prime entre leur envie de dépaysement et le besoin de s’enraciner dans des pratiques équitables.

POLITIQUE
Des clochers suisses, au Parlement européen 
Entretien avec Dick Marty, ancien procureur du Tessin
par Lucienne Bittar, Genève, rédactrice en chef
La démocratie suisse, basée sur le consensus et la neutralité, sur l’équilibre des régions, des langues, des partis, a pour terreau favorable la taille de son territoire, qui la rend praticable. Très cadré et ancré dans notre paysage, notre système a forcément certains travers, comme celui de réduire notre champ de vision aux limites de nos frontières et de la pensée dominante. Qu’en pense Dick Marty? 


DISCIPLINE

POLITIQUE
Transgression et politiquement correct
par René Longet, Onex (GE), expert en développement durable
La fin des idéologies a fait sauter les verrous des pensées dogmatiques, mais aussi des valeurs qui les portaient. En politique, la transgression individuelle s’est dangereusement popularisée, rendant indispensables les garde-fous dénoncés par ailleurs comme abus du «politiquement correct».

ÉDUCATION
Face à la crise de l’autorité 
Le pragmatisme gagnant-gagnant
par Marco Maltini, Genève, politologue, formateur en Discipline Positive
Enfants brimés voire aliénés, enfants rois à la limite abuseurs… Entre le tout punition rigidifiant ou le laxisme incohérent, trouver le bon cocktail éducatif qui permet l’établissement d’un bien commun intergénérationnel est un défi de taille. Alliant la fermeté à la bienveillance, la Discipline Positive offre une alternative intéressante.

REGARD
Dis-moi de quoi tu te gaves
par Eugène, Lausanne, écrivain
Le sujet de cette chronique se promène par groupe de cinq ou de huit dans le train régional Genève-Lausanne, chaque samedi soir, dès 22 h par exemple. Des garçons et des filles entre dix-sept et vingt-cinq ans descendent deux Pinot noir à 4,5 francs la boutanche, puis un Sirah du Chili à 6 francs le flacon, et se finissent avec une Côte de Gascogne à 4 balles. Bon, je ne devrais pas dire «finissent». Au contraire, ils se «commencent».

SPIRITUALITÉ
Un moyen, pas une fin
par Bruno Fuglistaller sj, Genève, accompagnateur spirituel
Un jour, alors que j’étais au noviciat et que nous évoquions l’ascèse, ma curiosité fut titillée et je sollicitai un entretien avec le maître des novices. Je lui demandai à quoi ressemblait la discipline, ce petit fouet dont j’avais entendu parler. Il me regarda un peu surpris, puis il sourit, se leva et revint avec une boîte…

SPIRITUALITÉ
Faire de la place dans sa vie
par Yvan Mudry, Sion, journaliste et essayiste
Contrairement à une idée reçue, la tradition spirituelle chrétienne se méfie de la discipline, qui «sent trop l’homme». Son programme pourrait se réduire à cette seule règle : faire de la place pour réserver bon accueil aux largesses du jour et répondre aux appels qui nous sont adressés à chaque instant.

TÉMOIGNAGE
Une manière d'être. Au cœur du carmel
par Mireille-Teresa ocd, sœur carmélite
«Comment la discipline fait-elle croître l’épanouissement, la sérénité et la foi dans le contexte de la vie monastique?» Cette question pertinente s’est mise à habiter ma réflexion et mon cœur, compris comme lieu des affects, mais aussi des souvenirs, des idées, des projets et des décisions. C’est là, dans cette profondeur, que s’enracine la discipline si elle ne veut pas courir le risque de devenir un échafaudage.


CULTURE

LETTRES
Peine perdue
par Jérôme Meizoz, Lausanne, écrivain
Il a pris sa retraite l’an dernier, mais participe toujours activement aux travaux sur l’histoire de la ville. «Voici ma carte», me glisse-t-il, avec une tape sur le dos.

ARTS
Le monde coloré et apocalyptique de Dulk
par Amanda Spierings, Genève, philosophe, rédactrice
L’Espagnol Dulk (Antonio Segura Donat) est un peintre, illustrateur et artiste de rue -dans le désordre. Bien qu’il dessine depuis son enfance, c’est lorsqu’il s’est mis à peindre dans la rue, sur les conseils insistants de l’ami qui lui a donné son nom d’artiste, que Dulk a commencé à considérer son art avec plus de sérieux et à imaginer d’en vivre. Un univers à découvrir, à coup de quelques photos (pages suivantes). 

LIVRES OUVERTS
Recensions n° 692
Chaque trimestre, la revue choisir présente une sélection de recensions d'ouvrages.

Le discernement des esprits

Godong chapelle NotreDame dOrient Sermizelles France Philippe Lissac

Le milieu familial et social, l’éducation, la religion, les expériences personnelles influencent nos choix. Comment reconnaître dans ce brouhaha intérieur la voix du Seigneur? Par la pratique du discernement.

Un article de Pierre Emonet sj


Éduquer ou ne pas éduquer

Godong enfant

Les théories pédagogiques concernant les enfants évoluent constamment. Deux voies sont présentées: celle de la Discipline Positive et celle du respect de la disposition spontanée de l’enfant.

Un article de Marco Maltini
Une interview d’André Stern